PERLE DE LUNE BLEU ET RUBY DE FEU ARDENT

Forum de partage et d'entraide sur l'ésothérisme, le paranormal et la spiritualité.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lecture Runique 2 de Jera à Dagaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cryptos ૐ
Admin
avatar

Messages : 44
Fioles : 163
Notoriété : 0
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Lecture Runique 2 de Jera à Dagaz    Mar 31 Aoû - 22:49

12 - Jera (Jér, Gera, Gér, Aar, Ôr)

JERA

Poème Anglo-Saxon
Ger byþ gumena
Hiht ðon god læteþ halig heofones cyning
Hrusan syllan beohrte beornum and ðærfum.

La bonne récolte est une joie
quand le saint dieu du ciel
Permet à la terre de porter de beaux fruits

Jera est la moisson et la récolte, elle est l’idée du cycle des saisons, elle est le mouvement, le changement dans l’évolution naturel. Mais Jera est
la rune du cycle naturel de causes à effets, elle montre le résultat de nos actions passées. Elle correspond très bien au dicton que l’on récolte ce
que l’on a semé.

Poèmes Norrois (Suèdois)
Ar er gumna góðe;
Get ek at örr var Fróðe.

la récolte est une bénédiction
Je crois que libéral était Frödi.

Jera est la rune de l’abondance, le bon moment pour accomplir, elle dénote le résultat de ce qui a été accompli. Jera a un aspect de justice, elle est
la juste récompense selon les actions qui ont été faites. Néanmoins, Jera dénote aussi la générosité et la liberté.

Ar er gumna góði
ok gott sumar
ok algróinn akr.

La récolte est une bénédiction,
un bon été,
et un champ mûr.

Jera est la rune de la prospérité, de l’abondance ; elle représente le bon moment ou la bonne période pour réaliser des choses, c’est aussi un temps
donné.

NOMS DE JERA :
Nom Anglo-Saxon : Ger
Nom Norrois : Ar
Nom Gothique : Gerd, Jera
Nom Germanique : Jera

Jera ou Jara est la douzième rune qui se prononce « J ». Signifiant « année » ou « saison », Jera se rapporte aux cycles de l’existence. C’est la rune
de l’accomplissement en temps et en heure, une bonne récolte ne pouvant survenir que si les bons gestes ont été accomplis au bon moment. Jera ne
peut pas agir contre l’ordre naturel des choses mais, bien utilisée, son action est bénéfique et apporte - comme le dit le poème runique
anglo-saxon - « ses fruits rayonnants aux nobles comme aux nécessiteux ». La rune Jera peut s’écrire de deux façons différentes. On peut tracer
une tige verticale traversant un losange le tout représentant un état stable achevé, symbole de l’Axe cosmique entouré des quatre saisons. Jera est
le pictogramme d’un objet - la guirlande des récoltes et son mât. Jera peut également être composée de deux caractères ressemblant à la
rune Kenaz, pénétrant l’un dans l’autre sans se toucher. C’est la forme dynamique de Jera, représentant le changement au-delà de
l’accomplissement.

Divinité : Freya ou Frey
Lettre : J ou Y
Symbole : Les Saisons
Élément : Terre
Arbre : Noisetier
Pierre : Citrine
Couleur : Jaune moisson
Animal : Hirondelle

Jera est une rune en mouvement par sa forme. Un mouvement qui nous parle de phase, de cycle comme les saisons. Chaque moment de l’année est
important et doit nous permettre d’atteindre la récolte si nous posons les gestes nécessaires au bon moment. Jera nous dit que nous avons en nous
tout ce qui est utile à notre propre avancement, il nous faut semer si nous souhaitons manger le fruit de nos labeurs.

Valeur divinatoire : Une période d’attente, un cycle à compléter. C’est la rune du temps qui avance. Temps de récolter ce qui a été semé.

Valeur spirituelle : Symboliquement, la rune Jera indique la fin d’un cycle sombre dans la connaissance de soi du chercheur, et le début d’une
phase positive. Les évènements se déroulant sous cette rune sont lents à mûrir, comme l’indique la saison d’un point de vue divinatoire.
La rune symbolise la fin d’un cycle ou d’une étape sur le parcours du chercheur en quête.

Valeur physiologique : Jera est la rune qui a de l’influence sur la circulation sanguine, la colonne vertébrale et les intestins.

Signification dans un tirage : Bonnes récoltes, temps de paix et de bonheur, changement, cycle, productivité, récompense, résultat, récolte,
opportunité

Position droite/inversée : Reconnaissance après un long moment d’attente, on se fait rembourser d’anciennes dettes, on reçoit de l’argent. Peut
avoir une connection avec le système judiciaire, la loi.

13 - Eihwaz (Iwaz, Yr, Eiwhas, Éoh, Ihwar, Eow)

EIHWAZ

Poème Anglo-Saxon
Eoh byþ utan unsmeþe treow.
Heard hrusan fæst hyrde fyres.
Wyrtrumum under wreþyd,
wynan on eþle.

L’if est un arbre à l’écorce rude,
Fort et ferme, le gardien du feu.
il est planté profondément en terre,
La joie du foyer.

Eihwaz est l’if, l’arbre qui symbolise la mort, mais aussi l’éternité, car la mort peut être perçue comme une entrée pour une autre vie.
Eihwaz est la longévité et la résistance, la continuité des choses et l’endurance. Eihwaz est en fait la mort des choses, et une transformation
pour une vie nouvelle, elle mène à l’amélioration des choses. Elle est la force et la résistance, la protection et la sécurité.

Poème Norvégien
Yr er vetrgr?nstr víða;
vant er, er brennr, at svíða.

L’if est l’arbre le plus vert en hiver,
Quand il brûle, il pétille.

Eihwaz est aussi la rune de la magie et du chamanisme. L’if est utilisé pour cela, entre autre pour le voyage chamanique, Il dégage une substance
toxique et dangereuse, mais utilisée à des fins magiques. Eihwaz est la force inconnue et le mystère.

Poème Islandais
Yr er bendr bogi
og brotgjarnt járn
og fífu fárbauti.

L’if est un arc tendu,
un fer fragile
Et le Farbauti de la flèche.

Eihwaz est l’arme, plus précisément l’arc en bois d’if, solide et résistant et d’une grande souplesse qui détient un pouvoir de grande protection
magique, elle est la chasse.

NOMS D'EIHWAZ :
Nom Anglo-Saxon : Eoh
Nom Norrois : Yr
Noms Gothiques : Altus, Ihwar
Nom Germanique : Eihwaz

La rune appelée Eihwaz ou Eiwaz est la treizième rune de l’ancien futhark, qui se prononce « IO ». C’est l’une des runes les plus puissantes,
représentant l’if (Taxus baccata). Autrefois, les magiciens des runes coupaient des baguettes à deux bouts dans les ifs et de la mort. Combinant
longévité remarquable et toxicité, l’if possède le pouvoir de la mort comme celui de la régénération. Arbre d’Europe vivant le plus longtemps,
vert toute l’année, l’if est l’Arbre de Vie. Certains ifs, partiellement morts, renouent avec la vie en laissant pousser leurs propres rejets dans leur
tronc en décomposition. D’autres que l’on appelle les « ifs saignants », ne guérissent jamais de leurs blessures. De ces entailles coule de la résine
rouge comme du sang, mais l’arbre n‘en souffre pas. Les ifs saignants sont considérés comme des arbres curatifs sacrés. L’if présente toute fois une
autre face, son écorce, ses racines, ses fruits et sa résine se révélant parfois très nocifs. C’est pourquoi la rune Eihwaz est parfois appelée la « rune
de la mort », pouvoir renforcé par sa position dans la séquence runique - la treizième. Pour les maîtres des runes, Eihwaz est la rune de la
protection magique.

Divinité : Ull
Lettre : IO
Symbole : If, arbre de vie et de mort
Élément : Tous
Arbre : If
Pierre : Topaze
Couleur : Bleu fonçé
Animal : le Serpent

Eihwaz, par son symbole de l’if, nous laisse voir le potentiel qu’il y a à laisser derrière soi ce qui est terminé et ainsi pouvoir renaître à une
nouvelle vie plus riche et plus prometteuse. Cette rune nous parle de la mort et de la vie dans son sens le plus puissant, car mourir est le moment
final d’une vie mais aussi le début d’autre chose. Car chaque mort appelle la vie qui va suivre, que ce soit l’enfant qui naît au moment du décès
d’un ancêtre ou l’herbe frêle qui pousse sur le tronc pourrissant d’un arbre abattu par la tempête.

Valeur divinatoire : Transformation, on passe d’un état à un autre. Renversement de situation. Épreuve. Renaissance, vie nouvelle.

Valeur spirituelle : La rune Eihwaz avertit le chercheur, sur le chemin boisé, que la mort n’est pas à craindre. Dans les mystères classiques, le
candidat à l’initiation endure symboliquement mort et renaissance. Plusieurs des vieux dieux païens firent l’expérience de la mort et furent
ensuite ressuscités dans une représentation cyclique des saisons de l’hiver jusqu’à l’été.

Valeur physiologique : Eihwaz agit sur les organes sexuels, le bas ventre, le foie et la vésicule biliaire.

Signification dans un tirage : Relachement, défense, endurange, initiation, protection, initiation, endurance, Yang, protection contre le négatif

Position droite/inversée : Changement, la fin.

14 - Perthro (Perdhro, Perd, Petra, Peodro, Pairthra, Poerth, Poerdh)

PERTHRO

Poème Anglo-Saxon :
Peord byþ symble plega.
And hlehter wlancum ðar wigan sittaþ middum
on beor sele bliþe ætsomne.

Le sort, c’est le festin et le jeu,
le rire parmi les nobles guerriers assis au
Centre de la salle de bière, heureux ensemble.

Perthro est une rune de joie, elle dénote, à première vue, la joie partagée par des jeux et un festin, comme les Einherjars (l’armée céleste d’Odin)
qui partagent le festin avec les dieux. Perthro évoque un gobelet pour lancer des dés pour un jeu ou pour tirer au sort. Elle représente le jeu du
hasard. Sur un plan spirituel, Perthro divulgue ce qui est caché, elle est la révélation. Elle est la modération, comme pour les mets et le vin, mais
aussi dans les jeux. Perthro est la rune du destin, elle aide à connaitre sa destinée et la voie à suivre. Enfin, Perthro peut représenter la naissance,
elle est liée à la mère qui met au monde son enfant, Perthro est la rune qui engendre les choses et selon le destin qui s’y est fixé.

Perthro n'a pas de poème en Norrois. Dans la phonétique, les scandinaves remplaçaient Perthro par Berkano, le "b"devenant "p", ceci existe
toujours dans des fins de mots en Néerlandais ou en Allemand.

NOMS DE PERTHRO :
Nom Anglo-Saxon : Peord
Nom Norrois : aucun
Nom Gothique : Pairthra
Nom Germanique : Perthro

La quatorzième rune s’appelle Perthro ou Perdhro et se prononce « P ». L’image la plus fréquente renvoyée par Perthro est le cornet à dés utilisé
pour tirer au sort. On peut également y voir un élément de jeu comme une pièce d’échec. Comme élément de jeu, Perthro symbolise l’interaction
entre le libre arbitre et les contraintes extérieures. Si le damier et les règles de déplacement des pièces sont déterminés, au-delà de ces restrictions
chaque joueur est libre de son jeu, selon ses compétences et sa volonté et l’interaction des autres joueurs. Perthro est également la rune de la
mémoire et du souvenir, de la résolution des problèmes et de la connaissance ésotérique. Cette rune donne aux hommes l’accès aux secrets intimes
du monde et aux mouvements intérieurs de la nature. Elle leur permet de distinguer les choses de valeur des choses insignifiantes. Les païens
modernes considèrent Perthro comme la matrice de la Grande Déesse qui donne vie à tout ce qui est. Perthro révèle ce qui était caché, faisant
du possible une réalité concrète.

Divinité : Frigg
Lettre : P
Symbole : Cornet à dés
Élément : Eau
Arbre : Hêtre
Pierre : Onyx
Couleur : Bleu nuit
Animal : Corneille

Perthro représente le jeu de la destinée. Tout ce qui est possible et ce qui peut devenir concret. Ici on a le choix de faire rouler les dés de notre
destin ou de passer notre tour. Il est intéressant d’avoir en main toutes les clés mais parfois c’est au détour d’un jeu que nous trouvons les serrures.
C’est aussi un guide qui se cache sous le masque d’un bouffon ou d’un joueur de tour. La sagesse a plus d’un visage.

Valeur divinatoire : savoir caché, gains inespérés de sources mystérieuse. Une personne agissant comme guide dans notre vie. Attention au
squelette dans le placard, il risque d’être dévoilé.

Valeur spirituelle : La rune Perthro désigne un stade de la recherche où le chercheur progressera grâce à une aide extérieure. Cette personne sera
un guide spirituel, indiquant au chercheur la direction à prendre au moment crucial de son développement. De même que le masque du bouffon
dissimule l’homme sage, le guide spirituel et le conseil qu’il donne peuvent être difficiles à reconnaître immédiatement.

Valeur physiologique : Perthro nous donne vitalité et fortifie les yeux.

Signification dans un tirage : Mystère, secret, magie, influence divine, fertilité, sexualité, prophéties, initiation, déterminer son chemin,
connaissance du futur, changements évolutionaires.

Position droite : Un secret caché, on ne sait pas tout mais ça viendra bientôt. On peut recevoir des informations ou de l’argent pour nous aider.

Position renversée : Déception : les informations reçues dernièrement seront prouvées fausses.

15- Elhaz (Algiz, Algis, Eolh, Ihwar, Yr, Ehl)

ELHAZ

Poème Anglo-Saxon :
Eolhsecg eard hæfþ oftust on fenne.
Wexeð on watere.
Wundaþ grimme, blode breneð beorna gehwylcne
ðe him ænigne anfeng gedeð.

Le roseau pousse surtout dans les marais,
il grandit dans l’eau.
il blesse cruellement, rougit de sang,
Celui qui ose le toucher.

Elhaz représente à la fois les bois de l’élan, mais aussi les roseaux ou les joncs qui poussent dans les marécages. Les bois de l’élan sont imposants
et impressionnent l’adversité, le roseau peut être tranchant si on le touche, et à une grande résistance, qui se plie dans les grands vents mais qui
ne se casse jamais. Elhaz est la rune qui pare du danger, elle est la puissance et le gage de la protection, mais aussi de spiritualité, car elle mène
au divin, elle aide à communiquer avec les dieux. Elhaz est la rune qui assure le succès d’une quête, d’un parcours.
Elle est aussi la rune de la puissance magique.

Elhaz n'a pas de poème norrois, car le son y est inexistant. Le son de la rune est un 'ch' qui se prononce comme un "r" très guttural, comme la jota
en espagnol. Ce son éxiste toujours en allemand et en néerlandais.

NOMS D'ELHAZ
Noms Anglo-Saxons : Eolhxecg, Eolh
Nom Norrois : aucun
Noms Gothiques : Algis, Êigeis
Nom Germanique : Elhaz

Elhaz ou Algiz est la quinzième rune de l’ancien futhark. C’est une puissante rune protectrice qui se prononce « ZZ ». Sa forme symbolise
l’extraordinaire résistance de l’élan, dont les bois terrorisent l’ennemi : à la simple vue des bois de l’animal, nul n’ose l’attaquer, aussi l’élan
gagne-t-il sans même avoir livré combat. Elhaz symbolise également la laîche (Carex rostrata), ce roseau très allongé ou crochu dont les feuilles
coupantes découragent les prédateurs. Pour le maître des runes, Elhaz représente la plus grande défense qui puisse exister puisqu’elle sait
repousser le mal. Plus que tout, c’est la rune de la protection personnelle. Visualiser son corps entouré de cette confère un bouclier puissant
contre toutes sortes d’attaques physiques et psychiques. La rune Elhaz permet également de préserver ses biens, surtout les constructions et les
véhicules. Le pouvoir de soutien et de défense d’Ehlaz protège contre toutes les forces ou influences, connues ou non, avec lesquelles chacun entre
en conflit. Elhaz représente le pouvoir de l’homme en quête du divin, aidé par l’au-delà.

Divinité : Heimdall
Lettre : Z
Symbole : Bois de l’élan
Élément : Air
Arbre : Roseau
Pierre : Aigue-Marine
Couleur : Vert forêt
Animal : Élan

Elhaz est effectivement une grande rune de protection. Elle nous enveloppe d’une aura qui nous permet d’avancer dans notre vie avec plus de
vigueur. C’est une rune qui appelle au divin et qui nous connecte avec cette part de nous. Elle nous guide et nous soutient.

Valeur divinatoire : C’est une rune de protection. Elle prémunit contre les influences négatives. Une nouvelle carrière commence. Danger venant
d’intrus.

Valeur spirituelle : Le message ésotérique de cette rune est que des gens rencontrés par le chercheur sur le chemin tenteront de le persuader
d’abandonner sa poursuite, soit en lui offrant des distractions matérielles, soit en lui promettant d’autres formes de spiritualité. La forme et le
sens de cette rune indiquent que le candidat sera soustrait à ces distractions et continuera la quête, affermi dans sa résolution.

Valeur physiologique : Cette rune harmonise l’activité des deux hémisphères du cerveau pour guider l’esprit, nettoie et fortifie les reins.

Signification dans un tirage : Protection, connection avec les dieux, aide, support, coopération, vie spirituelle, éveil, guide

Position droite : Il y aura des solutions. La route empruntée est la bonne.

Position renversée : Un avertissement, il faut se protéger soi-même. Il ne faut pas laisser les autres ou la situation gagner sur nous.

16 - Sowilo (Sowelu, Saugil, Sighel, Sigil, Sol)

SOWILO

Poème Anglo-Saxon
Sigel er semannum symble byþ on hihte
Ðon hi hine feriaþ ofer fisces beþ
oþ hibrim hengest bringeþ to lande.

Le soleil est l’espoir des marins
quand ils naviguent sur le bain des poissons
Jusqu’à ce qu’ils amènent à terre le coursier des vagues.

Sowilo est la rune du soleil, la force et l’énergie vitale pour la croissance et la vie. Sowilo est une force positive puisqu’elle est le pouvoir
naturel du soleil. Sowilo est un guide, elle est la vision claire, elle illumine dans les ténèbres.

Poème Norvégien
Sol er landa ljóme;
lúti ek helgum dome.

Le soleil est la lumière du pays;
Je m’incline devant le sacré.

Sowilo est la rune de la protection, le symbole solaire divin qui se montre protecteur et bienveillant, elle dénote ici la victoire après le combat
dans les difficultés ou une épreuve.

Poème Islandais
Sol er skýja skjöldr
Og skínandi röðull
Og ísa aldrtregi.

Le soleil est le bouclier des nuages,
un rayon brillant
Et le souci des glaces.

Sowilo est démontrée ici comme une protection contre les forces de dissolution, mais elle peut être aussi une rune qui attaque.
Elle est une prtection pour la vitalité, contre les dangers de toutes sortes, Sowilo est un messager de l'espoir.

NOMS DE SOWILO
Noms Anglo-Saxons : Sigel
Nom Norrois : Sol
Noms Gothiques : Sauil, Sunna, Sowulo
Nom Germanique : Sowilo

La seizième rune de l’ancien futhark et dernière rune du second aett s’appelle Sowilo ou Sowulo, et se prononce « S ». Comme Elhaz, Sowilo est
la rune de la force extrême, qui incarne et canalise le pouvoir du soleil dont elle symbolise l’énergie et la luminosité. Au sens propre, Sowilo est la
qualité vitale de la lumière du jour. Au sens figuré, elle représente les pouvoirs dont l’homme à besoin pour atteindre ses objectifs. Sowilo
représente la puissance directe et dévastatrice ne rencontrant aucun obstacle. Cette rune se dessine comme un éclair, qui illustre les effets mais
qu’elle ne symbolise pas - c’est la fonction de la rune Ziu. Sowilo résiste aux forces de la mort et de la désintégration, annonçant le triomphe de
la lumière sur l’obscurité. Elle illumine les objectifs que l’homme se fixe. « Le soleil est, par les marins, toujours espéré quand ils voyagent au loin
sur le bain des poissons, jusqu’à ce qu’ils ramènent à terre l’étalon des vagues », enseigne le poème runique anglo-saxon. Si quelqu’un possède une
idée claire de ses objectifs et qu’il les garde bien en vue, Sowilo l’aide à les atteindre.

Divinité : Balder
Lettre : S
Symbole : Soleil
Élément : Air
Arbre : Laurier
Pierre : Topaze, Citrine et Ambre
Couleur : Or
Animal : Aigle

Sowilo est la rune du soleil lumineux, de sa chaleur et de sa force. Elle nous enseigne à garder confiance en nous, en nos projets et en notre quête.
Elle illumine notre route comme nos idées qui peuvent ainsi se réaliser avec plus d’ampleur. Sowilo nous guide et nous promet des jours meilleurs.
Elle nous met aussi en garde contre les brûlures, savoir arrêter est aussi une force, avant que nous perdions toutes les capacités que nous avons.

Valeur divinatoire : Santé, force de vie. Orientation dans la vie. Avertissement au surmenage. Il ne faut pas abuser dans l’effort au risque de notre
santé et bien-être.

Valeur spirituelle : Relativement à la quête, la rune Sowilo signifie le sur-moi du chercheur qui, s’il est contacté, peut nous guider à travers la
mer de l’expérience. Le symbolisme du soleil et de la mer représente l’union entre ciel et terre, matière et esprit, mâle et femelle. C’est la
conjonction des opposés, la clef de la véritable transformation spirituelle de l’individu.

Valeur physiologique : Sowilo agit sur le plexus solaire, le diaphragme, les organes de reproduction, le cou, le nez, les yeux, les oreilles et les
cheveux.

Signification dans un tirage : Connaissance de soi, espoir, buts atteints, pouvoir, succès, énergie positive, activité, fertilité, santé.

Position droite/inversée : Succès, du bon temps à prévoir, il faut prendre soin de sa santé.

17 - Tiwaz (Teiws, Tir, Tiu, Tyr, Tiewas)

TIWAZ

Poème Anglo-Saxon
Tyr byþ tacna sum healdeð trywa wel
wiþ æþelingas a biþ on færylde ofer nihta genipu.
Næfre swiceþ.

Le dieu du ciel est une étoile bienveillante
Bien fidèle aux princes, elle poursuit sa course
Au-dessus des brumes de la nuit et ne manque jamais.

Tiwaz représente ici l’axe cosmique de l’arbre du monde qui soutient la voûte céleste, au sommet brille l’étoile polaire. Elle a une connotation
spirituelle qui dénote la protection et la bienveillance divine, la foi et la confiance. Tiwaz est la rune de la bienveillance et de la protection,
aussi de la justice, la loyauté et la fidélité. Tiwaz représente le Dieu du Ciel, l’aspect masculin de la part divine.

Poème Norvégien
Tir er æinendr ása;
opt værðr smiðr at blása.

Tyr est l’Ase manchot ;
Le forgeron doit souvent souffler.

Tiwaz représente le dieu Tyr qui est avant tout le dieu du ciel, au même titre qu’Odin. Tyr est ici le dieu de la guerre et de la justice, il prépare
toujours aux armes pour la victoire contre les forces du chaos. Il est la Loi et ses applications, l’ordre, la décision juste.

Poème Islandais
Tir er einhendr áss
og úlfs leifar
og hofa hilmir.

Tyr est l’Ase manchot,
ce que le loup a laissé,
Et le chef de la cour.

Tiwaz représente ici le dieu Tyr qui a sacrifié sont avant-bras droit au loup Fenrir, afin que les dieux puissent le capturer pour la sauvegarde du
monde et de l’humanité. Tiwaz représente ici le courage et la bravoure, la droiture et la loyauté, le sacrifice consenti qui mène à la récompense.

NOMS DE TIWAZ
Nom Anglo-Saxon : Tyr
Nom Norrois : Tir
Noms Gothiques : Teiwaz, Teiwas
Nom Germanique : Tiwaz

La première rune du troisième aett s’appelle Tiwaz. Elle se prononce « T ». Comme Ansuz, Tiwaz est une rune-dieu : c’est la rune de l’ancien
dieu du ciel de l’Europe septentrionale nommé Tyr. En Angleterre, ce dieu était connu sous le nom de Tiw et en Scandinavie, sous celui de Tyr.
Il a donné son nom au troisième jour de la semaine, Tuesday (mardi). La mythologie nordique évoque le pouvoir de Tiwaz : ce dieu courageux a
sacrifié sa main droite pour attacher Fenris, un loup particulièrement dangereux qui menaçait l’ordre cosmique. Tiwaz est ainsi la rune de la
régulation positive, nécessitant de la part de celui (ou celle) qui recherche le succès, un sacrifice personnel - stress, travail acharné ou risque
financier. Sa forme de flèche symbolise la mise en œuvre et la concentration des forces positives. Comme Sowilo, Tiwaz promet à l’homme la
réalisation de ses objectifs. Tiwaz fonctionne particulièrement en matière juridique. Cependant, si vous êtes amené à l’invoquer, vous n’obtiendrez
grain de cause que si vous êtes dans votre bon droit. La justice ne peux se tromper lorsque Tiwaz est invoquée.

Divinité : Tyr
Lettre : T
Symbole : la Lance
Élément : Air
Arbre : Chêne
Pierre : Sodalite, Saphir
Couleur : Bleu Roi
Animal : Ours

Tiwaz est la lance du justicier. Cette rune est celle du droit pour tous ceux qui l’invoquent. Elle nous apporte la force de voir les choses avec
justesse et droiture. Le sacrifice peut être nécessaire pour obtenir gain de cause mais ce sacrifice en vaut le coup si notre objectif est plus grand
que notre besoin de bien paraître aux yeux des autres.

Valeur divinatoire : Justice rendue. Amour passionné qui durera longtemps. Bonheur émotionnel. Problème avec la loi.

Valeur spirituelle : Cette rune représente le but - l’illumination spirituelle - que cherche le voyageur dans sa quête sacrée. Plus il s’en approche,
plus elle semble s’éloigner, comme la planète mars qui paraît, de notre position terrestre, se mouvant rapidement dans le ciel nocturne entre les
points du lever et du couchant. Le chercheur doit se souvenir que le courage est requis pour marcher sur le chemin spirituel.

Valeur physiologique : Tiwaz influence positivement sur le système lymphatique, le système sanguin, les artères, la rate et le plexus solaire.

Signification dans un tirage : Guerrier, justice, sacrifice de soi-même, rationalité, discipline.

Position droite : Une relation amoureuse, résultats positifs.

Position inversée : Il faut faire attention au sexe opposé, ils peuvent ne pas être aussi passionés que vous vous attendez. Un ami pourrait
interférer dans la situation. Un plan d’affaire pourrait mal tourner parce que vous n’avez pas donné toute votre attention ou énergie.

18 - Berkano (Bairkan, Beorc, Bjarkan, Berkana, Birkana)

BERKANO

Poème Anglo-Saxon
Beorc byþ bleda leas.
Bereþ efne swa ðeah tanas butan tudder.
Byþ on telgum wlitig, heah on helme hrysted fægere
Geloden leafum lyfte getenge.

Le bouleau n’a pas de fruits ni de grains,
il renait de ses feuilles,
ses branches sont splendides,
ornées de feuillages, atteignent le ciel.

Berkano est la rune du bouleau, l’arbre le plus sacré des chamanes car il nous met en connexion avec le plan divin et les forces de la nature.
Berkano est un pouvoir de régénération, de purification et de guérison. Sur un plan spirituel, Berkano est la rune de la Terre-Mère, l’aspect
féminin de la part divine.

Poème Norvégien
Bjarkan er laufgr?nstr líma;
Loki bar flæðar tima.

Le bouleau a le plus vert feuillage,
Loki apporta le fruit du malheur.

Berkano est ici l'apsect de la Terre Mère qui donne la vie et qui la reprend. Loki est le dieu qui a investi pour la mort de Balder, et Frigga,
la mère de ce dernier, fit tout pour sauver son fils, mais elle ignora une brindille de gui qui sera alors fatal à Balder. Berkano implique ici la
famille et les évènments familiaux.

Poème Islandais
Bjarkan er laufgat lim
og lítit tré
og ungsamligr víðr.

Le bouleau est une branche feuillue,
un petit arbre
et un bois frais.

Berkano est une rune de fertilité et d’abondance. Elle veille sur la croissance de toute chose, sur la famille, le foyer, l’amour. Berkano est la rune
de la naissance, dans le propre du terme, mais aussi la naissance d’une entreprise, d’une action, elle est l’heureux commencement.

NOMS DE BERKANO
Nom Anglo-Saxon : Beorc
Nom Norrois : Bjarkan
Noms Gothiques : Berkana, Bairkan
Nom Germanique : Berkano

Représentant le bouleau (Betel pendulum), la dix-huitième rune s’appelle Berkano ou Birkana et se prononce « B ». La forme de cette rune
rappelle la poitrine de la déesse mère Terre, autrefois appelé Nerthus, Perchta ou Frau Percht. Le bouleau est un arbre à tronc blanc,
traditionnellement associé à la purification, premier arbre à repeupler les terres arides après la fonte des glaces, à la fin de la dernière période
glaciaire. Le bouleau symbolise également la régénération, le printemps et le retour de la chaleur après le froid. Berkano marque le nouveau
commencement, souvent dans la sphère féminine, pour laquelle elle représente la naissance. Dans la tradition populaire, les rameaux de bouleau
sont utilisés pour confectionner les balais servant à chasser le mauvais sort. Dans de nombreuses régions d’Europe, les arbres de mai sont des
bouleaux. Le chiffre de Berkano, le 18, est le double du chiffre sacré, le 9. C’est donc le symbole de l’accomplissement, du renouveau à un niveau
supérieur. Berkano marque le point auquel les lois primitives de l’existence ont été définies. La vie peut alors commencer pour de bon.

Divinité : Nerthus
Lettre : B
Symbole : Terre - Mère
Élément : Terre
Arbre : Bouleau
Pierre : Pierre de Lune
Couleur : Vert
Animal : le Sanglier et la Laie

Berkano est la rune mère. C’est elle qui porte en son sein tout les hommes et femmes de ce monde. Elle est terre nourricière. Elle nous parle de
naissance et de renaissance profonde de nous-même comme de nos enfants, de nos projets qui prennent enfin vie. Elle est tendre quand cela est
utile et dure comme le fer si cela est nécessaire pour notre amélioration.

Valeur divinatoire : Nouveaux débuts, naissance, croissance et mariage. Peut aussi nous parler de stagnation, de divorce.

Valeur spirituelle : La sexualité latente de la rune Berkano indique aussi au chercheur que, par les plaisirs de la chair, le salut peut-être obtenu.
L’une des caractéristiques du vieux paganisme est cet emploi de l’énergie sexuelle à des fins magiques et spirituelles.

Valeur physiologique : Berkano est la rune pour les maladies des femmes, les reins, les hanches, le système nerveux central, les glandes crâniennes,
moelle des os et fonctions conscientes et inconscientes.

Signification dans un tirage : Célébration, fertilité, santé, nouveaux débuts, les obstacles et les barrières sont enlevés, croissance, renouveau,
nouveaux débuts, libération, Yin, naissance

Position droite : Mariage ou fiançailles pour soi-même ou quelqu’un de proche. Célébration familiale en vue ou une naissance d’un enfant dans la
famille.

Position inversée : Problèmes familiaux, concernant un enfant ou ses frères et soeurs. Problèmes de grossesse ou de couple.

19 - Ehwaz (Ehwo, Afhwa, Eh, For)

EHWAZ

Poème Anglo-Saxon
Eh byþ for eorlum æþelinga wyn.
Hors hofum wlanc.
Ðær him hæleþas ymb,
Welege on wicgum wrixlaþ spræce.
He byþ unstyllum æfre frofur.

Le cheval est la fierté des nobles guerriers,
le cheval fier sur ses sabots,
c’est un échange de parole et un réconfort
Pour celui qui ne se repose jamais.

Ehwaz est la rune du cheval, elle est la vitesse, aussi la beauté du cheval qui fait qu’il est bien plus qu’un moyen de transport. Le cheval est un
véhicule sacré pour le progrès matériel et spirituel, c’est un animal psychopompe qui guide les âmes. Ehwaz indique le changement voulu,
l’évolution, la progression, le voyage aussi. Ehwaz est l’association, le lien, elle représente la loyauté et la fidélité, la confiance et la continuité
pour la récompense et un accomplissement.

Il n' y a pas de poème norrois, sur un plan phonétique, les scandinaves utilisaient la rune Isa à la place d'Ehwaz, et dans certains cas, ils
utilisaient aussi la rune Eihwaz.

NOMS D'EHWAZ
Nom Anglo-Saxon : Eh
Nom Norrois : aucun
Nom Gothique : Ehws, Ehwas
Nom Germanique : Ehwaz

La rune appelée Ehwaz est la dix-neuvième rune de l’ancien futhark. C’est la rune du cheval, elle se prononce « È » et la forme rappelle celle de
cet animal. Destrier de plusieurs dieux et déesses, le cheval était l’animal sacré le plus important de l’Europe païenne. Dans les pays baltes et
slaves, il est utilisé en divination. Des cheveux sacrés ornaient les temples de Poméranie (sur les rives méridionales de la mer Baltique), de Saxe et
d’Angleterre. Le poème runique anglo-saxon parle du cheval en ces termes : « Le cheval fait, devant les comtes, la joie des hommes nobles, un
porteur fier sur ses sabots ; quand ils évoquent les héros - hommes riches - sur des chevaux de guerre échangent des paroles et c’est toujours un
réconfort pour ceux qui ne se reposent jamais. » La rune Ehwaz symbolise la naissance d’un lien indéfectible, comme celui qui unit le cavalier et
sa monture. Ehwaz exige une grande implication dans l’accomplissement d’un objectif. Le cheval est également un moyen de déplacement, reliant
les points de départ et d’arrivée. Ehwaz donne à l’homme l’élan dont il a besoin pour mener à bien sa tâche.

Divinité : Frey et Freya
Lettre : È
Symbole : le Cheval
Élément : Terre
Arbre : le Frêne
Pierre : Agate, Opale
Couleur : Jaune foncé
Animal : le Cheval

Ehwaz est la rune des déplacements. Elle nous fait progresser d’un point vers un autre. Elle nous parle de voyage physique ou spirituel. Elle est
notre monture et elle connaît parfois mieux le chemin à suivre que nous-même. C’est une rune qui nous fait la promesse d’être là quand on aura
besoin de partir rapidement.

Valeur divinatoire : Voyage, déménagement, changement de travail. Nouveaux lien ou collaboration. Attention déplacement désagréable.

Valeur spirituelle : Le symbole équestre de la rune Ehwaz fait allusion aux chevaux sacrés traînant chaque jour le chariot solaire à travers le ciel.
Il renvoie aussi au coursier monté par le chaman pour voyager dans l’autre monde. A un niveau symbolique, la rune Ehwaz apprend au chercheur
à contrôler ses émotions s’il veut progresser dans la vie. Cette rune enseigne qu’existent des moments où le contrôle des émotions est requis afin
d’atteindre aux connaissances spirituelles.

Valeur physiologique : Ehwaz influence notre système lymphatique, les glandes et les tissus conjonctifs.

Signification dans un tirage : Mouvement, travail d’équipe, harmonie, confiance, loyauté, voyage, communication.

Position droite : La direction empruntée est la bonne. Il faut suivre son coeur et ses rêves pour trouver le bonheur et les résultats désirés.
Changement de résidence, de travail. Un changement pour le meilleur. Une promotion.

Position inversée : Il faut se méfier des accords qui ne se concluent pas. Un voyage outremer.

20 - Mannaz (Man, Manna, Madhr, Mann, Mandr)

MANNAZ

Poème Anglo-Saxon
Man byþ on myrgþe his magan leof.
Sceal ðeah anra gehwylc oðrum swican.
For ðam drihtne wyle dome sine
Þæt earme flæsc eorþan betæcan.

L’homme joyeux est cher à ses proches,
pourtant il doit abandonner sa dépouille,
selon le décret des Puissances,
la chair fragile à la terre.

Mannaz signifie l’homme dans le sens de l’être humain, soit l’homme et la femme. Elle est l’union des deux polarités, une union sacrée et
fondatrice appelée à créer. C’est le partage de la nature humaine entre chaque individu. Mannaz indique que l’homme est un membre d’une
famille, mais à l’instant du voyage ultime, il est seul. L’humain est distingué des animaux par l’intelligence, la créativité et les facultés mentales.

Poème Norvégien
Madr er moldar auki;
mikil er græip á hauki.

L’homme est un surcroît de poussière,
Grande la serre du faucon.

Mannaz est très claire en indiquant ici que l’humain n’est qu’un surcroit de poussière, autrement dit qu’il n’est pas grand-chose, il se laisse vite
attraper par le destin, dans les évènements et le parcours de la vie. Le destin et sa loi sont fixés dans le cycle de la vie auquel l’homme ne peut pas
y échapper, même s’il peut être maitre de son destin en le prenant en main dans les domaines de la vie.

Poème Islandais
Madr er manns gaman
og moldar auki
og skipa skreytir.

L’homme est la joie de l‘homme
et un surcroît de poussière
Et un ornement du navire.

Mannaz revient ici sur le même sujet, qu’il n’est pas grand-chose, elle dénote que l’homme ne peut que se satisfaire par l’homme. L’ornement du
navire est celui qui conduira les forces du chaos à la fin des temps, au Ragnarök. Ce navire est fait des ongles des morts, c’est pourquoi il faut les
couper pour ne pas faire agrandir le navire. Cette image démontre bien que dans certaines circonstances, on ne peut pas échapper au destin et ses
caprices.

NOMS DE MANNAZ
Nom Anglo-Saxon : Man
Nom Norrois : Madr
Nom Gothique : Mann, Manna
Nom Germanique : Mannaz

Mannaz est la vingtième rune de l’ancien futhark. Elle se prononce « M ». Mannaz représente les qualités humaines fondamentales qui
caractérisent l’ensemble des hommes et des femmes : c’est l’expérience commune. Sa forme représente l’archétype de l’être humain, considéré
comme le reflet de toute chose dans l’existence. Sur le plan symbolique, Mannaz représente l’ordre social sans lequel personne ne peut réaliser son
potentiel humain. Sa forme évoque l’idée du soutien mutuel. Ses tiges sont liées par la croix de Gebo, le tout devenant une forme rigide pareil à la
stabilité acquise grâce à la solidarité. Le langage est une des facultés primaires des êtres humains. Mannaz est classée dans les hugrunes, les runes
de l’esprit. Cette rune se trouve dans tout ce qui est lié au langage. Elle permet à chacun de prendre l’avantage dans les discussions et de briller
aux examens. Proche des arbres, Mannaz rappelle que, selon une légende scandinave, Askr, le premier homme, venait d’un frêne et Embla, la
première femme, était issue de la transformation d’un orme.

Divinité : Heimdall, Frigg, Odin
Lettre : M
Symbole : Homme
Élément : Air
Arbre : Frêne et Orme
Pierre : Turquoise, Améthyste
Couleur : Vert
Animal : renard

Mannaz est la rune de l’Homme. Celui qui arrive à être complet et bien dans tout son être. C’est la rune qui nous appelle à être nous, non plus le
reflet des autres, notre famille, nos amis mais notre propre reflet. Elle nous réconcilie avec tout notre être. Elle est une rune d’accomplissement.
Réussir sa vie est d’abord accepter d’en être le maître.

Valeur divinatoire : Les relations familiales, élargissement des perspectives du chercheur dans la vie. S’isoler de sa famille à des fins de réflexion.

Valeur spirituelle : Cette rune suggère qu’arrive un moment où le chercheur doit quitter la sécurité de la famille et faire sa vie dans le vaste monde.
Le cordon ombilical reliant le chercheur à sa famille et à ses amis doit être coupé une fois qu’ont été faits les premiers pas sur le chemin spirituel.
De nouvelles relations doivent donc être forgées et si ce n’est pas possible, le chercheur doit alors admettre que le chemin qu’il emprunte sera un
chemin solitaire.

Valeur physiologique : Mannaz est la rune qui a de l’influence sur les reins, la vessie, les nerfs, l’audition, la tête et le sang.

Signification dans un tirage : Féminité, sagesse, connaissance, intelligence, mémoire, école, soi-même vis-à-vis les autres, troisième oeil, humanité,
société

Position droite : Le succès et le profit dans les relations.

Position inversée : Il faut se tenir loin des situations où on ne retirerait aucun profit.

21 - Laguz (Lagu, Lagus, Logr)

LAGUZ

Poème Anglo-Saxon
Lagu byþ leodum langsum geþuht
gif hi sculum neþun on nacan tealtum.
And hi sæ yþa swyþe bregaþ.
And se brim hengest bridles ne gymeð

La mer semble infinie aux hommes quand
Ils s’aventurent sur la nef incertaine,
Les vagues de la mer les terrifient
Et le coursier des vagues n’obéisse pas.

Laguz est la rune de l’eau, l’élément essentiel pour la vie. Elle représente ici la mer et le danger constant, tout comme dans la vie où il faut tenir
ses rênes pour pouvoir avancer et surmonter les défis et les obstacles, car le voyage à travers la vie peut mener à bon port vers la destination
comme elle peut faire naufrage et sombrer. Laguz contient des éléments de fluidité et de mouvement, ainsi qu’un manque de contrôle.

Poème Norvégien
Logr fællr ór fjalle foss ;
En gull ero nosser.

l’eau est une cascade qui tombe du mont ;
Les ornements sont d’or.

Laguz est aussi une rune d’esprit, l’image qu’elle représente ici concerne l’inconscient, l’intuition et les talents psychiques. Laguz a des aspects
trompeurs qui proviennent davantage de ses mutations que de la malveillance.

Poème Islandais
Lögr er vellanda vatn
og víðr ketill
og glömmunga grund

c’est une eau jaillissante
et un grand chaudron
Et le sol des poissons.

Laguz a une connotation de source de vie, de fertilité et de création, telle l’eau dans le ventre de la mère qui donne la vie au futur enfant. Elle est
aussi une rune d’abondance et de prospérité, de l’inspiration créative.

NOMS DE LAGUZ
Nom Anglo-Saxon : Lagu
Noms Norrois : Logr, Lögr
Noms Gothiques : Laukaz, Lagus
Nom Germanique : Laguz

La vingt et unième rune, Laguz, représente l’eau dans tous ses états. Elle se prononce « L ». Laguz est l’image de la fluidité. Le pouvoir de cette
rune est incarné par la puissance des marées et la force des cascades. Le poème runique anglo-saxon évoque le danger de cette rune : « L’eau pour
les hommes semble sans fin, s’ils s’y aventurent sur un bateau instable, et les vagues de la mer les effraient beaucoup. » La puissance de la mer
s’avère irrésistible. S’il est impossible à l’homme de vivre longtemps, il ne peut pas non plus vivre longtemps dans l’eau : c’est ainsi que Laguz
montre la loi de l’unité et des contraires, présente dans de nombreuse runes. Laguz est également incarné par le poireau, une plante magique très
vigoureuse, dotée d’une forte croissance. Laguz représente l’extraordinaire force vitale de la matière. Mais la croissance organique n’est pas
continue, elle fonctionne par cycle, comme on le remarque dans les anneaux des coquillages et les troncs d’arbres. La nature cyclique de la
croissance est présente en Laguz, comme le flux et reflux de la marée. Laguz libère la voie pour mieux la préparer aux flots qui se précipitent déjà.

Divinité : Niord, Nerthus
Lettre : L
Symbole : la Marée
Élément : Eau
Arbre : Saule
Pierre : Corail
Couleur : Turquoise (couleur de la mer)
Animal : Saumon

Laguz est la rune des émotions et des intuitions. Elle est aussi la rune de ce qui pousse par cycle mais de manière régulière. Elle nous dit que nous
devons accepter les moments où la mer est tempête, que cela est passager et que souvent ces tempêtes sont là pour nettoyer ce qui n’est plus
nécessaire.

Valeur divinatoire : Voyage sur l’eau, traversée. Intuition, pouvoirs psychiques. Attention aux illusions et pensées confuses.

Valeur spirituelle : La rune Laguz suggère que le chercheur peut émerger dans sa quête. Tel un marin d’eau douce peu habitué au voyage en mer,
le chercheur peut éprouver le sentiment qu’il ne gouverne plus sa vie. Il est, tel un bateau, ballotté par la tempête en mer. De telles périodes de
déceptions, de doutes sur soi-même et de manque de confiance qui assaillent même la personne la plus assurée ne doivent pas surprendre et font
toutes partie des épreuves du destin. Elles sont à considérer comme des évènements formant l’expérience qui, loin d’affaiblir la résolution du
chercheur, ne font que le déterminer d’autant plus à continuer.

Valeur physiologique : Elle agit sur les os, la peau, l’immunité, les organes sexuels et les yeux.

Signification dans un tirage : Vie, mer, pouvoir guérisseur, intuition, irrationalité.

Position droite : Prêter attention à ses sentiments, il faut savoir s’écouter soi-même, une femme pourrait jouer un rôle. Une chance de progresser
soi-même grâce à son intellect. Une femme peut se demander si elle est enceinte.

Position inversée : Il ne faut pas s’enfermer chez soi, il faut sortir et voir d’autre personne. Il faut profiter de la vie.

22 - Ingwaz (Ing, Inguz, Yngvi, Engus, Iggws)

INGWAZ

Poème Anglo-Saxon
Ing wæs ærest mid east denum gesewen secgun.
Oþ he syðan east. Ofer wæg gewat wæn æfter ran.
Ðus Heardingas ðone hæle nemdun

Ing était le premier avec les Danois de l’Est,
vu par les hommes, il repart à l’Est au-dessus
des flots et le char suivait, ainsi les Heardings le
nommaient le héros.

Ingwaz est la rune du dieu de la fertilité, Freyr. Le sens premier de la rune est celui de l’accomplissement et l’aboutissement, ce peut être par le
labeur et l’accumulation qui déploie des énergies nouvelles, soit de nouvelles possibilités pour créer, donner naissance à quelque-chose de nouveau.
Ingwaz a un aspect réconfortant, mais aussi de protection, elle est une lumière qui inspire à la spiritualité. Néanmoins Ingwaz peut se montrer
sombre, plongeant dans l’obscurité pour faire réparer les erreurs faites par l’entêtement.

Rune Anglo-Saxonne, Ingwaz n'existe pas chez les Norrois, sur un plan phonétique, ces derniers remplacent Ingwaz par Naudhiz.

NOMS D'INGWAZ
Nom Anglo-Saxon : Ing
Nom Norrois : aucun
Noms Gothique : Inguz, Iggws
Nom Germanique : Ingwaz

La vingt-deuxième rune s’appelle Ingwaz ou Inguz. Symbole de la lumière, elle représente un feu ou un incendie. Elle se prononce « NG » comme
dans « Viking » et peut s’écrire de deux façons. L’une dessine une forme fermée, comme le carreau des cartes à jouer. Elle symbolise le feu intérieur
et apparaît fréquemment sur les murs des constructions traditionnelles de l’Europe septentrionale. La seconde forme est constituée de lignes qui
partent vers l’extérieur, évoquant l’expansion illimitée, transportant l’énergie au-dehors et montrant sa lumière alentour. Comme Tiwaz, la rune
Ingwaz représente le dieu du même nom Ing. C’est l’époux de la Terre - Mère, la déesse de la fertilité et de la nourriture. Ing est le dieu de la
fertilité mâle et du foyer, protecteur des ménages. D’une façon plus générale, Ingwaz représente l’énergie. Sur le plan symbolique, elle canalise
celle-ci en vue de rassembler ce qui était séparé. Bien que puissante, l’énergie d’Ingwaz n’est pas immédiate. Elle se forme progressivement
jusqu’au trop plein, culminant en une explosion unique, comme l’orgasme masculin.

Divinité : Ing
Lettre : NG
Symbole : Semence
Élément : Eau et Terre
Arbre : Pommier
Pierre : Pierre de Lune
Couleur : Jaune
Animal : le Bouc

Ingwaz est la rune de la semence qui est mise en terre. Va-t-elle pousser ? Il faut voir avec le temps et surtout si on sait bien s’en occuper tout est
possible et tous les espoirs sont permis. Elle est celle qui nous donne les idées, à nous de les mettre en exécution. Elle est l’énergie engrangée qui
servira à allumer un grand feu si cela est nécessaire, quand nous en aurons besoin.

Valeur divinatoire : Réalisation d’un rêve, nouveaux projets en tête. Début ou fin d’un cycle. Un rêve qui s’éteint.

Valeur spirituelle : Au niveau ésotérique, cette rune signifie que le chercheur est parvenu à un stade d’harmonie et d’équilibre, résultat de son
expérience sur le chemin spirituel ; que cet état de grâce soit durable ou ne soit qu’un effet passager de la recherche, le temps seul le dira.
Finalement le but de la recherche est l’identification du chercheur avec les pouvoirs équilibrés du feu et de la glace gouvernant l’univers. C’est
seulement en réconciliant ces forces cosmiques en lui-même que le chercheur parviendra au vrai bonheur.

Valeur physiologique : C’est une rune qui amène beaucoup d’énergie et renforce les fonctions des organes sexuels.

Signification dans un tirage : Gestation, croissance interne, puissance magique, pouvoir sacré de la sexualité féminine.

Position droite/inversée : Succès en fertilité, nouveaux changements, nouveaux plans, bons contrats d’affaire, profits.

23- Othala (Odal, Othal, Ethel, Odhal, Othila, Odhil)

OTHALAZ

Poème Anglo-Saxon
Odal byþ ofer leof æghwylcum men.
Gif he mot ðær, rihtes and gerysena
on brucan on bolde bleadum oftast.

Le patrimoine est cher aux hommes
s’ils peuvent en jouir, en droit et en paix
De ce qu’ils possèdent, le plus souvent
prospère.

Othalaz est la rune du patrimoine, elle désigne d’abord le pays ancestral, mais aussi les biens de la famille, l’héritage familial tant sur le matériel
que sur le plan spirituel. Elle est la propriété et la richesse établies. Othalaz parle aussi de l’héritage génétique, la transmission de l’héritage
familial de génération en génération qui fait l’unité familiale. Othalaz représente aussi ce que l’on a accumulé dans une vie, dans les plans
matériel et spirituel, elle est l’accomplissement, l’achèvement, la mort. Othalaz est la rune du culte des ancêtres, l’enceinte et l’espace sacré.

Othalaz n'est pas employé en Norrois, elle est remplacée par la rune Ansuz.

NOMS D'OTHALAZ
Nom Anglo-Saxon : Odal
Nom Norrois : aucun
Nom Gothique : Othila, Ethel
Nom Germanique : Othalaz

L'avant dernière rune de l’ancien futhark s’appelle Othala ou Odhil. Elle se prononce comme un « O » ouvert. En frison, parlé en Allemagne du
Nord actuellement et aux Pays-Bas, cette rune appelée Eeyeneerde, ce qui signifie « notre terre », l’héritage ancestral de la terre, de la famille et
du clan. Propriété éternelle, transmise de la génération en génération, selon les lois traditionnelles de l’Europe septentrionale, cette terre ne
pouvait pas être vendue. Compte tenu de cette signification, la forme d’Othala représente un enclos dont on ne peut s’approprier le contenu.
Sur le plan symbolique, Othala maintient l’état des choses, résiste aux règles arbitraires et préserve la liberté individuelle et collective au sein de
la structure des lois naturelles. C’est la rune de la véritable richesse. La position d’Othala à la fin de l’ancien futhark est le reflet de Fehu qui se
trouve au début. Fehu est la richesse qui peut être commercialisée, tandis qu’Othala est une richesse inaliénable. Entre les deux surgissent tous
les aspects de la vie de l’homme. Plus qu’un bien physique, Othala renvoie à l’héritage culturel et spirituel que chacun reçoit de ses ancêtres.
Othala facilite les relations avec les membres du groupe ou de la famille.

Divinité : Odin
Lettre : O
Symbole : Héritage
Élément : Terre
Arbre : Aubépine
Pierre : Œil de Taureau
Couleur : Or
Animal : le Loup

Othala est la rune de l’héritage. On doit apprendre, lors d’épreuves dans la vie, à faire le deuil et compléter celui-ci par l’héritage, c’est-à-dire
savoir garder ce qui est utile et mettre le reste de côté. Comprendre que nous sommes une personne complète en soi et que nous devons accepter ce
qui nous vient de nos ancêtres comme une force et non une faiblesse.

Valeur divinatoire : Héritage matériel et moral. Biens familiaux. Propriété. Nouvelles de loin. Difficulté à faire la part des choses dans un héritage.

Valeur spirituelle : La rune Othala représente la fin du voyage à travers le futhark. C’est le but tant espéré par le chercheur. C’est le bocage sacré
au centre de la forêt qu’atteint le voyageur après avoir marché le long du chemin des bois.

Valeur physiologique : Othala agit sur les maux de poitrine, du dos, du cou, du cerveau, de la glande pinéale.

Signification dans un tirage : Voyages spirituels et physiques, abondance, héritage, propriété, terre.

Position droite : Argent, gain monétaire (dons, cadeaux, héritage). Il est possible qu’on perde quelque chose aussi.

Position inversée : Perte monétaire, mauvaise chance, dommage, accident, quelque chose nous empêche d’obtenir ce qui nous est dû.

24- Dagaz (Daeg, Dag, Dags, Dogr, Dagr)

DAGAZ

Poème Anglo-Saxon
Daeg byþ drihtnes sond.
Deore mannum, mære metodes leoht.
Myrgþe and tohiht eadgum and earmum.
Eallum brice.

Le jour est l’envoyé des Puissances.
Cher aux hommes, le seigneur de lumière
Il signifie la gaieté et la joie pour les riches
Et les pauvres, utiles à tous.

Dagaz est la rune du jour, plus précisément du moment de la transition de l’obscurité vers la lumière ou vice versae. Elle représente l’aurore et le
crépuscule. le jour est associé à la lumière et à la vie. Dagaz est l’essence même de la lumière naturelle du jour, les premières lumières de l’aube,
la force du soleil à son zénith à midi ou au solstice d’été. Dagaz signifie la clarté, la croissance, la métamorphose, la transformation fondamentale
de toutes choses.

Dagaz n'est pas utilisée en Norrois, ces derniers l'ont remplacé par Thurisaz et Tiwaz, selon les positions et les sonorités phonétiques.

NOMS DE DAGAZ
Nom Anglo-Saxon : Daeg
Nom Norrois : aucun
Nom Gothique : Dags, Dag
Nom Germanique : Dagaz

Dagaz, l’avant dernière rune de l’ancien futhark, se prononce « D » et signifie « jour ». Sa forme incarne la stabilité entre les contraires. C’est la
rune de la lumière du jour, surtout du midi et du plein été, lorsque la lumière est la plus intense - moment de force et de bien-être. Le poème
runique anglo-saxon dit : « D [Daeg / le jour] est le messager du seigneur, cher aux hommes, la célèbre lumière du régisseur ; c’est l’espoir pour le
riche et le pauvre et utile pour tous. » Certains praticiens de runes appellent Dagaz la « rune de l’aurore ». Sa forme symbolise l’équilibre entre la
lumière et l’obscurité, la fermeture et l’ouverture, les pouvoirs ascendants et descendants. Très bénéfique, associée à la lumière, à la santé, à la
prospérité et aux ouvertures. Dagaz possède un grand pouvoir de protection. Elle bloque le passage au mal, tout ne laissant entrer ce dont
l’homme à besoin. Traditionnellement pour porter chance, cette rune était peinte ou sculpté sur les portes, les volets et les autres éléments
verticaux de la maison. Sur le plan spirituel, Dagaz donne accès à la conscience cosmique.

Divinité : Heimdall
Lettre : D
Symbole : le Jour
Élément : Feu et Air
Arbre : Sapin
Pierre : Œil de Tigre, Pierre de Soleil
Couleur : Indigo
Animal : le Coq

Dagaz est la lumière du jour. Celle qui nous éclaire pour suivre la route de notre destinée. Elle est l’équilibre fragile et puissant à la fois que nous
devons établir entre chacune de nos personnalités. Elle est la lumière qui guide, réchauffe quand elle est celle du soleil ou du feu de cheminée.
Elle nous apprend à prendre confiance en nous.

Valeur divinatoire : Un changement de vie pour le meilleur. Nouvelle vision de la situation. Contrainte.

Valeur spirituelle : Considérant le chercheur sur le chemin boisé, la rune Dagaz délivre le message qu’il ou qu’elle doit rechercher la réalité ultime
au-delà de la dualité évidente de la nuit et de la lumière du jour. Dagaz représente la nature véritable de l’univers où lumière et ténèbres, bien et
mal, matière et esprit, mâle et femelle sont en même temps polarisés et synthétisés. A un certain stade de sa quête, le chercheur connaît la véritable
nature de l’univers, et ce stade est représenté par Dagaz dans l’alphabet runique.

Valeur physiologique : Cette rune crée l’harmonisation des polarités dans le corps. Elle harmonise les fonctions entre les deux hémisphères.

Signification dans un tirage : Bonheur, succès, prospérité, espoir, satisfaction, réalisation de nos souhaits.

Position droite/inversée : On voit enfin la lumière au bout ! Une solution à tous les problèmes sera trouvée. Changements significatifs.

WYRD

Cette rune qui ne comporte aucun signe est le joker de la divination runique. Elle a un peu le rôle d’arbitre, elle peut renforcer ou affaiblir les
prédictions des autres runes, elle peut aussi annoncer un évènement inévitable, qui sera ou non annoncé au consultant. Je vais consacré la prochaine page à cette rune qui semble vide et banal mais qui en dis long.

Sources :
Runes (Nigel Pennick) Édition Könemann
Runes, exercices pour la revitalisation, la santé et la longévité (Marga Vianu) Guy Trédaniel Éditeur.
Runes, pratiques et interprétations (Michael Howard) Édition Albin Michel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lecture Runique 2 de Jera à Dagaz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4ème : Avis sur un contrôle de lecture
» Se préparer pour la rentrée / liste de lecture pour l'été
» rendre compte oralement d'une lecture cursive
» Les auteurs de magie runique
» point de vue que j'apprécie. et vous partage. bonne lecture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PERLE DE LUNE BLEU ET RUBY DE FEU ARDENT :: Vous arrivez à la tour vous apercevez une brume bleu Mystérieuse Vous sentez qu'il s'agit d'un sort de protection :: Astrologie et Divination :: Divination :: Runes :: Lecture des runes-
Sauter vers: