PERLE DE LUNE BLEU ET RUBY DE FEU ARDENT

Forum de partage et d'entraide sur l'ésothérisme, le paranormal et la spiritualité.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lecture Runique de Fehu à Isa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cryptos ૐ
Admin
avatar

Messages : 44
Fioles : 163
Notoriété : 0
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Lecture Runique de Fehu à Isa   Mar 31 Aoû - 22:44

FEHU

Poème Anglo-Saxon :
Feoh byþ frofur fira gehwylcum.
Sceal ðeah manna gehwylcum miclun hyt dælan,
Gif hi wile for ðrihtne domes hleotan.

La richesse est un réconfort pour tout homme,
pourtant chacun doit savoir partager généreusement
si on veut gagner l’estime des Puissances.

Fehu parle ici de la richesse, des biens que l’on possède, ceux qui sont mobiles, que l’on peut déplacer. Fehu est le cheptel, le troupeau qui était
une source de richesse. Mais le troupeau, il faut l’entretenir, être attentif envers celui-ci pour en recevoir une récompense par le travail fourni,
c’est là une marque de générosité qui est récompensée. Fehu ne parle pas de fortune facile, mais du développement de la richesse par l’énergie et
le labeur. Elle fait preuve de générosité, du confort et du bien-être matériel. Fehu est l’enrichissement par l’expérience, le travail, mais elle est
aussi l’enrichissement spirituel.

Poème Norvégien :
Fé vældr frænda róge;
Føðesk ulfr í skóge.

L’argent est une discorde entre les proches ;
Le loup grandit dans la forêt.

Fehu est ici la Rune l’argent et ce que cela peut apporter. Ici, les choses sont très claires, l’argent peut apporter de la discorde entre les proches,
le plus souvent en famille, l’argent est, quoiqu’il en soit, un sujet épineux dans une conversation, que ce soit en famille ou avec des amis.
Le conflit peut se provoquer par un héritage, un legs, Fehu met en garde contre l’escroquerie ou l’abus de confiance, car qu’est-ce que l’homme ne
ferait pas pour de l’argent !

Poème Islandais :
Fé er frænda róg
og flæðar viti
og grafseiðs gata.

L’argent est la discorde entre les proches,
le feu de la mer
Et le chemin du serpent.

Fehu parle aussi de l’argent et de la discorde ; elle parle surtout de la valeur et son symbole pur qui est celui de l’abondance et du bien-être part
l’argent que l’on gagne grâce au travail et aux efforts que l’on fourni et qui sont récompensé, mais il faut aussi donner, comme la taxe ou les
impôts. L’argent peut rendre aveugle et faire suivre un chemin trompeur.

NOMS DE FEHU
Anglo-Saxon : Feoh
Norrois : Fé
Gothique : Faihu
Germanique : Fehu

01 - Fehu (Feu, Feh, Fé, Feoh, Faihou, Faihu)

La première rune de l’ancien futhark est Fehu, qui se prononce « F ». Première rune de la première aett, Fehu symbolise le commencement.
Littéralement, Fehu signifie « le bétail », comme les premières lettres de l’alphabet hébreu, grec et gothique. Selon la mythologie scandinave,
Audhumla, la première vache, au crépuscule de sa vie, lécha un bloc de sel dont sortit Buri, le père des hommes. Sur le plan matériel, Fehu renvoie
à la richesse ou la propriété mobilière - la richesse se mesurait autrefois en têtes de bétail. Aujourd’hui, Fehu se rapporte d’avantage à l’argent et
représente le pouvoir nécessaire pour atteindre la richesse matérielle et pour la conserver. Il s’agit donc d’une rune de pouvoir et de contrôle.
La richesse implique la prise de responsabilité, comme le souligne un poème runique norvégien : « La richesse crée des tensions entre les proches
tandis que le loup rode dans la forêt. » La richesse peut conduire à l’avidité et à l’envie, deux travers humains qui suscitent des divisions sociales,
occasionnant des dégâts. Fehu est l’une des rares runes à être toujours présente dans la langue anglaise dans le mot fee, signifiant « honoraires »,
« frais ». On la retrouve également dans Jack et le haricot magique dans lequel le Géant entonne ce refrain : « Fee, Fie, Fi, Fum, je sens le sang
d’un Anglais », le fee runique se rapportant aux riches.

Divinité : Frey, dieu de la fertilité
Lettre : F
Symbole : le Bétail
Élément : Feu
Arbre : Sureau ou Noisetier
Pierre : Grenat
Couleur : Rouge
Animal : le Taureau

Fehu est la rune du feu, le feu incontrôlable, le feu des étoiles. Il se répand partout sans s’arrêter. C’est la rune de l’énergie primordiale,
du pouvoir, de la force et aussi du mouvement premier, ce qui nous pousse en avant. Elle représente la richesse et l’abondance matérielle,
celle que nous devons partager si nous souhaitons qu’elle se poursuive.

Valeur divinatoire : Un commencent, le début d’un nouveau projet, la santé, la force et la prospérité.

Valeur spirituelle : Au niveau spirituel, la rune Fehu nous enseigne que les trésors de l’esprit, les enseignements secrets à l’intérieur de tout
systèmes religieux authentique ne doivent pas demeurer cachés par une élite ésotérique ou un clergé initié mais enseignés ouvertement à tous
ceux qui ont soif de connaissance. C’est la rune de l’énergie pure, elle nous invite à découvrir en nous les moyens de la canaliser et de l’utiliser à
son maximum.

Valeur physiologique : Fehu représente la circulation sanguine. Elle agit donc sur le cœur, le système sanguin, le système nerveux central, la
colonne vertébrale, l’épaule et la région du bras.

Signification dans un tirage : abondance, fertilité, énergie, divination, prophétie, prospérité, argent, santé, but, promotion, satisfaction des besoins
physiques et monétaires.

Position droite : succès financier, héritage, réalisation des souhaits.

Position renversée : rupture amoureuse, baisse des finances à prévoir.

02 - Uruz (Ùruz, Ùr, Our, Ourr, Ourouz)

URUZ

Poème Anglo-Saxon :
Ur byþ anmod and oferhyrned,
Felafrecne deor, feohteþ mid hornum
Mære morstapa; þæt is modig wuht.

L’auroch est puissant et bien encorné,
un animal féroce qui combat avec ses cornes,
vagabond dans la lande, c’est un animal courageux.

Uruz est ici l’aurochs, ce bovin primitif qui est disparu de nos jours. Uruz détient la force physique de l’aurochs, l’endurance et le courage.
Elle indique la liberté dans la direction que l’on a choisie, traversant avec force et détermination les embûches et les obstacles. Elle est le défi
qui mène au changement. Uruz est la force de la santé et de la résistance. Elle est aussi la force spirituelle.

Poème Norvégien :
Urr er af illu jarne;
opt løypr ræinn á hjarne.

La scorie vient du mauvais fer;
Le renne court souvent sur la neige glacée.

Uruz parle ici des résidus, autrement dit des conséquences des actes, elle est l’action accomplie et la récompense que cela peut engendrer.
Uruz démontre la difficulté d’un parcours, une sorte de sacrifice consenti et sa récompense. Elle montre l’effort donné pour accomplir
quelque-chose et qui sera récompensé. Elle dénote l’origine, la base d’un départ menant à un changement créatif, une sorte de transformation.

Poème Islandais :
Ur er skýja grátr
og skára þverrir
og hirðis hatr.

La bruine, c’est les pleurs des nuages,
l’adversaire de la fenaison
Et la haine du berger.

Uruz représente la bruine, la pluie symbolisant ici le pouvoir fondamental de la virilité : sa forme symbolise entre autre la corne lunaire qui
harmonise l’équilibre des polarités. Uruz a ici un aspect de fécondité, la Terre-Mère qui fait croître toute chose par la semence du Père-Ciel.
Sur un autre plan, Uruz parle de la transformation inattendue, comme les intempéries qui bouleverse les plantations.
Elle peut dénoter un aspect conflictuel et l’insatisfaction.

NOMS D'URUZ
Nom Anglo-Saxon : Ur
Nom Norrois : Ur, Urr
Nom Gothique : Ur
Nom Germanique : Uruz

La deuxième rune s’appelle Uruz et se prononce « ou ». Elle représente un grand boeuf sauvage européen, l’auroch, admiré et craint en raison de sa
taille impressionnante, de sa force et de ses longues cornes pointues et recourbées. Le poème runique anglo-saxon dit : « L’auroch est sans peur et
amplement encorné, c’est un animal très sauvage, il combat avec ses cornes, grand coureur des landes, c’est un animal courageux. » La forme de
cette rune représente les cornes de l’auroch. En Angleterre, cette espèce disparut au XIIIe siècle (le tout dernier auroch fut abattu en Pologne en
1627). Symboliquement Uruz figure le pouvoir indomptable du bœuf primitif, le pouvoir illimité de l’univers. Uruz est la rune de la force
intérieure, de la vigueur de la persévérance. C’est aussi une rune de guérison. Ce pouvoir ne peut être utilisé égoïstement ni possédé ou contrôlé
par un seul individu, dans son propre intérêt.

Divinité : Urd (une des 3 nornes, déesse du passé)
Lettre : OU
Symbole : Vache, mère
Élément : Terre
Arbre : Bouleau
Pierre : Azurite
Couleur : Bleu nuit
Animal : la Vache

Uruz est le symbole de la terre nourricière qui nous maintient en santé physiquement et moralement. Elle représente aussi la force de l’auroch et
sa capacité à se battre pour sa survie et son territoire. Sa forme un peu recourbée sur elle-même nous incite aussi à penser à un temps de gestation
pour mieux comprendre et utiliser nos forces dans l’action qui va suivre.

Valeur Divinatoire : Rune de la guérison, elle annonce de l’avancement dans les situations complexes. Un temps d’arrêt pour reprendre nos forces.

Valeur spirituelle : C’est une rune qui symbolise l’individualité et la recherche par soi-même d’un éclaircissement personnel hors des voies
normales ouvertes aux masses. Ésotériquement, les cornes ont toujours été un symbole spirituel important. Elles signifient l’inviolabilité.
L’origine divine et spirituelle opposée au pouvoir temporel.

Valeur physiologique : Uruz agit sur le système nerveux central, l’appareil digestif, la colonne vertébrale, l’appareil respiratoire, l’ouïe et les
organes sexuels.

Signification dans un tirage : ténacité, liberté, santé, compréhension/sagesse, force vitale, résistance, transformation, passion, vitalité, instincs,
sexualité, fertilité, le conscient, les pensées primitives, l’irrationel, expériences chamaniques.

Position droite : Il est important de développer force, énergie et l’abileté à endurer. Possibilité d’avancement dans la carrière après de grands efforts.

Position renversée : Promotions et avancement manqués. Apprendre à bâtir une endurance pour la prochaine opportunité.

03 - Thurisaz (Thiuth, Thauris, Thora, Thorn, Thurs, Thursi)

THURISAZ

Poème Anglo-Saxon
Ðorn byþ ðearle scearp;
Ðegna gehwylcum anfeng is yfyl,
Ungemetum reþe manna gehwelcum,
Ðe him mid resteð.

L’épine est très piquante ;
douloureuse et cruelle pour celui qui la touche,
c’est un grand malheur de se reposer avec elle.

Thurisaz est d’abord l’aspect de l’épine, elle peut égratigner, piquer, déchirer, mais aussi protéger, Thurisaz se montre comme une arme redoutable
d’attaque et de défense. Elle est aussi protectrice, car les épines protègent la plante, comme un endroit entouré de haies épineuses.
Thurisaz est une puissance redoutable. Thurisaz fait aussi référence à l'épine du sommeil d'Odin.

Poème Norvégien
Þurs vældr kvenna kvillu;
kátr værðr fár af illu.

Le géant est le malheur des femmes ;
Le malheur rend pâle.

Thurisaz parle ici des Géants, les premiers êtres du monde qui incarnent les forces primitives de la terre, mais aussi les forces instinctives et du
chaos. L'instinct est ici en vedette, et non l'intelligence. Thurisaz représente la brutalité, l'aspect brut qui peut heurter ce qui est délicat et
fragile. Thurisaz met en garde contre certaines actions, celles qui peuvent mener à la bêtise et entrainer de sérieuses conséquences.
Thurisaz est aussi une arme de défense, d'attaque, elle symbolise entre autre le marteau de Thor, appelé Mjölnir, que les Géants redoutent
particulièrement. C'est le marteau de la foudre, autre aspect que représente Thurisaz qui est alors la rune du tonnerre.
Thurisaz a un rôle de défense et de protection, mais aussi d'attaque, elle possède de puissantes énergies.

Poème Islandais
Þurs er kvenna kvöl
Og kletta búi
Og varðrúnar verr.

Le géant est le tourment des femmes,
l’habitant des falaises
Et le mari de Vardrun.

Thurisaz parle à nouveau des géants, mais ici, c'est sous l'aspect de l'avidité, comme pour le poème norvégien. Il y a ici une connotation sexuelle,
le tourment de la femme est aussi provoquée par le désir de l'homme (le géant), la brutalité du géant représente en quelque sorte la bestialité
masculine dans ses exitations sexuelles. Thurisaz a un aspect phallique qui exprime ainsi la virilité et la performance sexuelle.
L'homme est ici un tourment pour la femme, par l'infidélité, la douleur, le fait que l'homme est plus facilement guidé par ses instincts que la
femme qui est plus basée sur ses sentiments, et qui est plus intuitive, donc réceptive.

NOMS DE THURISAZ
Nom Anglo-Saxon : Thorn
Nom Norrois : Thurs
Noms Gothiques : Thiuth, Thauris
Nom Germanique : Thurisaz

La troisième rune s’appelle Thurisaz, Elle se prononce comme le « th » anglo-saxon, entre le « D » et le « T ». Thurisaz, pour ce qui est de sa forme,
fait toujours partie de l’alphabet islandais. Thurisaz est une rune protectrice. Avec sa forme d’épine, elle symbolise le pouvoir de la résistance,
caractérisé par l’aubépine, et la résistance massive des géants de la terre, connus sous le nom de thurse ou moldthur. De même Thurisaz canalise les
pouvoirs défensifs et peut-être à l’origine de changements soudains. C’est la force volontaire du principe génératif, l’énergie créative masculine en
action. Utilisée à bon escient, cette rune peut modifier le cours des choses. Selon l’usage qui en est fait, Thurisaz représente la défense ou l’attaque.
Les arbres de Thurisaz sont l’épine noire (Prunus spinosa), l’aubépine (Crataegus monogyna) et le mûrier sauvage (Rubus fruticisa). La rune
Thurisaz est toujours utilisée en Angleterre. Elle apparaît dans la variante de la rune « Y » pour « th », dans de vieux noms d’auberges tels que Ye
Olde Chesshire Cheese, sur Fleet Street, à Londres.

Divinité : Thor (dieu du tonnerre)
Lettre : Th
Symbole : le Marteau de Thor, l’Épine
Élément : Feu
Arbre : Aubépine
Pierre : Hématite et Jaspe rouge
Couleur : Rouge vif Animal : Scorpion

Thurisaz est d’abord une rune de protection, de défense contre ce qui nous attaque. Elle nous aide aussi à briser nos mauvaises habitudes.
Elle nous oblige à confronter nos propres peurs et à les regarder en face pour les dépasser. C’est le marteau de Thor qui fait vibrer la terre ou
l’épine qui nous griffe quand on y prend plus garde.

Valeur divinatoire : Décision à prendre, nouvelle venue de loin, nouvel éveil dan notre vie.

Valeur spirituelle : L’épine de Thurisaz bien que minuscule en comparaison de l’aurochs de Uruz peut néanmoins causer une gêne extrême,
spécialement lorsqu’elle se rencontre en grand nombre. L’épine représente les petites épreuves de la vie qui doivent être surmontées pour le
chercheur de vérités spirituelles. Si nous ne pouvons surmonter et dominer les irritations sans importance rencontrées sur la roue de la vie,
nous ne serons jamais capables d’atteindre le but suprême de la connaissance spirituelle de soi et l’illumination.

Valeur physiologique : Thurisaz agit sur les organes sexuels, les hanches, la vessie et les veines.

FORCE : dirigée, réactive, destructive et régénératrice. Érotisme vital. Possibilités nouvelles.

Signification dans un tirage : pauvreté, discipline, situation douloureuse, introspection, focus.

Position droite : Attention il faut se protéger soi-même ! Un dileme se fera sentir. Une décision importante doit être prise. Il faut y penser avant
d’agir.

Position renversée : Il ne faut pas faire de décisions hâtives. Il faut penser avant sinon on le regrettera.

04 - Ansuz (Ansur, Unsur, Oss, Ôs, Âss, Aza)

ANSUZ

Poème Anglo-Saxon
Os byþ ordfruma ælere spræce,
Wisdomes wraþu and witena frofur
And eorla gehwam eadnys and tohiht.

La bouche est la source de tout langage,
un maintien de sagesse et le réconfort du sage
Espoir et joie pour le valeureux guerrier.

Ansuz est essentiellement une rune spirituelle, elle est la parole divine et le pouvoir divin. Ansuz est la sagesse et la connaissance qui sont
acquises par l’apprentissage, l’enseignement et les expériences de la vie. Ansuz est la révélation, le pouvoir de l’incantation, et la raison,
car elle met en avant les activités mentales et intellectuelles.

Poème Norvégien
Oss er flestra færða for,
en skalpr er sværða.

l’estuaire est la voie de la plupart des voyages,
Le fourreau est celle de l’épée.

Ansuz est ici la communication sous toutes ses formes, les nouvelles, les messages, les gestes communicatifs. Elle est le pouvoir du contrôle de la
création, d’initiation et de conseil. Ansuz fait référence aux tests, examens ou épreuves.

Poème Islandais
As er Aldingautr
Og ásgarðs jöfurr
Og valhallar vísi.

L’Ase, c’est le vieux Gautr,
le prince d‘Asgard
Et le Seigneur du Valhalla.

Ansuz est la rune qui représente Odin, car il est le dieu de l’inspiration et de la locution, de la poésie et du chant. Odin est le maitre des runes,
de la magie incantatoire et des mots de pouvoir. Comme il est indiqué, il est le prince d’Asgard et le seigneur du Valhalla, Odin est le dieu suprême.

NOMS D'ANSUZ
Nom Anglo-Saxon : Os
Nom Norrois : Oss, As
Nom Gothique : Ansur
Nom Germanique : Ansuz

La quatrième rune de l’ancien futhark s’appelle Ansuz, la « rune-dieu ». Elle porte également des nom plus récents : As, Aesc, Asa. Elle se
prononce « AA », comme dans « aah ». Ansuz est la rune de la force divine. Elle symbolise le souffle divin qui donne la vie, dont les dieux et les
déesses sont l’expression la plus parfaite. Ansuz représente également la source divine de l’être humain, le régulateur énergétique de la conscience
et de toutes les activités intellectuelles. Cette rune est liée au frêne (Fraxinus excelsior), un des arbres sacrés les plus importants des traditions
nordiques, notamment de la tradition scandinave, l’Arbre de Vie du Monde, Yggdrasil, l’Axe cosmique qui relie les trois niveaux de l’Univers
contenant neuf mondes de la création. Le frêne est un symbole de stabilité comme le raconte le poème runique anglo-saxon : « Le frêne est très
haut et très cher aux hommes, ferme sur sa base, il tient sa place correctement bien qu’il soit attaqué par beaucoup d’hommes. » Ansuz représente
donc l’ordre divin immuable, quelles que soient les conditions, Ansuz est la stabilité sur laquelle on peut compter dans les moments difficiles.

Divinité : Odin
Lettre : A
Symbole : Le Manteau d’Odin
Élément : Air
Arbre : Frêne
Pierre : Lapis Lazuli
Couleur : Bleu ciel
Animal : Corbeau

Ansuz est la rune de la parole, de l’enseignement. Elle nous apporte conscience et pouvoir sur notre vie. Elle représente le chant et la poésie.
Ce qui nous permet par ces moyens de transmettre un savoir ancestral. Ansuz est la représentation du Dieu Odin, dieu qui reçu par son sacrifice
la connaissance des runes. Elle est empreinte de sagesse et de savoir.

Valeur divinatoire : Communication, enseignement reçu et donné. Examen à passer pour obtenir un diplôme ou un travail. Héritage d’un savoir.

Valeur spirituelle : Ansuz apprend au chercheur que dans la vie, il doit parler doucement et que la sagesse peut venir de sources imprévues.
Elle est associée à des chants sacrés, à la poésie et aux incantations magiques. Cela a été enseigné par Odin, qui l’a appris soit de son sacrifice sur
l’arbre du monde, soit à travers le sacrifice de son œil au gardien du puit de la sagesse.

Valeur physiologique : Cette rune agit sur la tête, la gorge, les cordes vocales, la 7ième cervicale et libère le mouvement des épaules et des bras.

Signification dans un tirage : Personne autoritaire, chef, connaissance, synthèse, inspiration, équilibre du corps et de l’esprit, justice, chaman,
bonne intuition, signes, inspiration, vision.

Position droite : Besoin d’assitance, autorité, apprentissage, investigation, il faut demander conseil à ses ainés. Une personne plus âgée ou plus
autoritaire vous donnera la sagesse en cadeau.

Position renversée : Une personne plus âgée recherche votre aide à un moment qui ne vous convient pas. Un voyage d’affaire pourrait mal tourner.

05 - Raidho (Raidha, Rad, Ràdh, Reid, Reidh,Raed)

RAIDHO

Poème Anglo-Saxon
Rad byþ on recyde rinca gehwylcum
Sefte and swiþhwæt, ðamðe sitteþ on ufan
Meare mægenheardum ofer milpaþas.

La chevauchée est, à la maison, confortable
pour le guerrier, mais très ardue pour celui qui,
Sur le dos du cheval, parcourt les longs chemins.

Raidho évoque la chevauchée, la roue du char, le cheval et le voyage, mais c’est bien plus que ça. Monter à cheval implique à la fois le mouvement
et la direction, et cela peut s’avérer long et pénible. Raidho démontre qu’il bouger et savoir où on va, quelle direction il faut prendre,
car celui qui reste chez lui ne se foule pas ! Raidho met les choses à sa place et demande de l’ordre et de l’organisation, ainsi que de la prévoyance.
La détermination aide à poursuivre une voie, et le courage mène à la satisfaction et la récompense.

Poème Norvégien
Ræið kvæða rossom væsta;
Reginn sló sværðet bæzta.

La chevauchée, c’est le pire pour les chevaux;
Reginn forgea la meilleure des épées.

Raidho fait ici référence au voyage de la vie qui n’est pas toujours facile, mais aussi à une quête spirituelle. Elle est la roue du cycle de la vie,
l’évolution et la direction à suivre. Raidho dénote aussi le combat et les capacités à faire face aux difficultés. Raidho remet de l’ordre, elle rappelle
une justice de l’ordre et d’obéissance aux règles établies.

Poème Islandais
Reið er sitjandi sæla
Og snúðig ferð
og jórs erfiði.

La chevauchée est la joie du cavalier,
un voyage rapide
et le labeur du cheval.

Raidho parle du voyage, du déplacement mais aussi du parcours personnel. Elle est aussi une rune de communication, elle représente le messager,
donc le message, mais aussi le conseil. Raidho est aussi les expériences de la vie.

NOMS DE RAIDHO
Nom Anglo-Saxon : Rad
Noms Norrois : Raeidh, Reidh
Noms Gothiques : Raidha, Rit
Nom Germanique : Raidho

La cinquième rune s’appelle Raidho ou Raed et se prononce « R ». Au sens propre elle renvoie à la roue et à son mouvement. Au sens figuré, elle
signifie le « véhicule » que l’on utilise pour réaliser un objectif et la route sur laquelle circule ce véhicule. Raidho est donc à la fois le chemin à
parcourir et le moyen de transport à utiliser. Raidho est la rune des rites et des cérémonies, des évènements à organiser selon des principes et un
ordre bien définis. Raidho permet à l’homme de canaliser ses énergies pour plus d’efficacité. Cette rune aide l’esprit, la matière ou les informations
à se déplacer d’un endroit à un autre et à produire ainsi le résultat voulu. Les significations liées à Raidho sont l’« attaque » mais également la
« musique ». Bien qu’ils semblent très différents, ces deux concepts ont ceci en commun que pour les mener à bien, il faut être entraîné et organisé.
Toutes les circonstances, intérieures et extérieures, doivent être optimales. Pour bénéficier au mieux de Raidho, l’homme doit se trouver au bon
endroit au bon moment et y accomplir les bonnes choses. Ceci suppose naturellement qu’il fasse preuve de lucidité et de clairvoyance.

Divinité : Nerthus (Déesse - mère de la famille)
Lettre : R
Symbole : Roue
Élément : Air
Arbre : Chêne
Pierre : Rubis
Couleur : Rouge lumineux
Animal : Faucon

Raidho est la rune du mouvement, de la roue. Elle nous pousse à suivre notre chemin, elle nous permet d’avancer avec promptitude et de ne pas
s’égarer en demeurant méthodique. Elle est aussi comme un petit soldat qui marche au pas avec sa petite patte qui bat la mesure en avant.
Il est certain qu’avec Raidho, on sent le besoin de se mettre en route vers un objectif plus clair et avec plus de détermination.

Valeur divinatoire : Un progrès dans le but de notre vie, de l’avancement, un voyage apportant du bonheur.

Valeur spirituelle : Beaucoup de ceux qui s’embarquent sur le chemin spirituel, espérant devenir des gens meilleurs par le voyage et apprendre un
peu sur les mystères de l’univers, pensent qu’ils doivent se fermer au monde extérieur afin de se développer intérieurement. Rien de saurait être
plus éloigné de la réalité du sujet. Ceci est souvent dû au sentiment que notre société étant ultra matérialiste peut empêcher une quête spirituelle.
Il faut pourtant admettre que le spirituel et le matériel sont intimement liés et rejeter un signifie ne jamais atteindre l’autre. Raidho nous
enseigne quel e chercheur spirituel ne doit pas avoir peur de voyager sur les chemins et les sentiers du monde extérieur, le monde matériel.

Valeur physiologique : Elle agit sur le système digestif, métabolisme, glandes thyroïdes, système nerveux centrale.

Signification dans un tirage : Mouvement,voyages, progrès, communication, rationalité, rituel, magie, voyage, changement, communication,
destin, progrès, leçons de vie bien apprises, plus grandes perspectives.

Position droite : Un voyage s’en vient, autant physique que moral. Visite d’un ami ou de la famille, communication avec quelqu’un qui est loin.
Planification de voyage.

Position renversée : Annulation de voyage, nouvelles d’une personne non-aimée ou inattendue, les communications sont brisées, les nouvelles
attendues n’arrivent pas, les changements espérés ne viennent pas.

06 - Kenaz (Ken, Kustna, Cén, Kano, Kaun)

KENAZ

Poème Anglo-Saxon :
Cen byþ cwicera gehwam, cuþ on fyre
Blac and beorhtlic, byrneþ oftust
Ðær hi æþelingas inne restaþ.

La torche est aimée pour sa flamme
pâle et brillante, elle brûle surtout
Là où les nobles résident.

Kenaz est la torche et son feu qui émet de la lumière dans les ténèbres. Elle éclaire le chemin, elle est la lumière de l’esprit qui dissipe l’obscurité
de l’ignorance, elle aide à voir avec discernement. Kenaz est la rune de l’enseignement, du savoir, l’apprentissage et la compréhension.
C’est la connaissance qui nous mène à faire une action, elle est aussi l’illumination spirituelle, les idées nouvelles, la créativité.

Poème Norvégien
Kaun er barna bolvan;
Bol gorver mann folvan.

Le furoncle fait le malheur des enfants,
le malheur rend l’homme pâle.

Kenaz parle ici du mal causé, la douleur et les craintes, les peurs. Elle représente le niveau de résistance, le malheur fait pâlir, c’est-à-dire que
Kenaz montre jusqu’à quel point nous pouvons faire face à la peur, et la capacité de la surmonter, en se dépassant soi-même.

Poème Islandais
Kaun er barna böl
og bardagi
og holdfúa hús.

Le furoncle fait le malheur des enfants,
le fouet, et le domaine de la purulence.

Kenaz parle ici de la blessure, elle indique nos capacités de résistance dans les moments difficiles, les afflictions, la douleur physique ou morale.
Elle dénote la confiance en soi, le contrôle de soi pour avancer et mettre en place des idées nouvelles.

NOMS DE KENAZ
Nom Anglo-Saxon : Cen
Nom Norrois : kaun
Noms Gothique : Kaunas, Chaon, Kusma
Nom Germanique : Kenaz

La sixième rune s’appelle Kenaz, la rune de la connaissance dont le nom rappelle le mot ken du dialecte britannique septentrional. Elle se
prononce « K ». Au sens propre Kenaz représente une torche. Le poème runique anglo-saxon décrit cette rune de la façon suivante :
« La torche est pour tout vivant connue pour son feu ; elle est claire et lumineuse ; elle brûle surtout quand les hommes nobles se reposent à la
maison. » Kenaz apporte la lumière dans l’obscurité ambiante et sur le plan symbolique, la lumière intérieur du savoir. Kenaz est une rune
d’enseignement et d’apprentissage qui permet à l’homme d’accomplir des actions positives. On peut l’écrire de différentes façons. Sa forme la plus
connu est un chevron et une branche sortant d’un tronc droit. La forme de la branche rappelle un ancien dispositif d’éclairage, connu en
Allemagne sous le nom de Kienspanhalter, un support planté dans le sol, qui tient la branche de bois enflammée. Cette rune représente le pouvoir
de la forge dans laquelle le forgeron transforme les matériaux en quelque chose de nouveau et utile, comme la matière première est transformée
par l’homme en objets aux formes précises. Kenaz peut être utilisée au cours des méditations d’illumination personnelle.

Divinité : Heimdal
Lettre : K
Symbole : la Torche
Élément : Feu
Arbre : Le Pin
Pierre : la Cornaline
Couleur : Rouge orange
Animal : Dragon

Kenaz est la rune de l’artiste ou de l’artisan. On parle ici du feu contrôlé du forgeron. Le feu qu nous illumine, qui nous fait transformer les
matières premières en objets de grandes utilités pour poursuivre notre chemin. C’est aussi une forme d’alchimie, chacun peut transformer son être
profond en quelque chose de plus lumineux, de plus divin.

Valeur divinatoire : Conseil de très grande valeur, illumination. C,est aussi la rune des forces créatrices en chacun de nous, artiste, ingénieur,
politicien etc.

Valeur spirituelle : La rune Kenaz enseigne au chercheur que de même qu’il progresse individuellement sur le chemin spirituel, il doit permettre à
sa lumière intérieure ou à l’éclat de son esprit d’illuminer la vie des autres qui demeurent encore dans l’obscurité de l’ignorance.

Valeur physiologique : Kenaz agit sur les organes digestifs, pancréas, rate, états fiévreux et inflammations.

Signification dans un tirage : Pouvoir de créer sa réalité, feu vital, créativité, transformation, solutions aux problèmes, inspiration.

Position droite : Circonstances très favorables.
Dans les relations : bonnes relations d’affaires qui apporteront le succès, un couple va trouver une solution et mettre fin à leurs arguments,
deux amis vont mettre fin à leur dispute. En amour : un homme va donner et une femme va recevoir, les deux vont exprimer leur amour. Du côté
matériel : un homme va donner et une femme va recevoir. Conseil aux hommes : il faut donner le cadeau ou le message pour recevoir beaucoup de
bonheur.

Position renversée : On ne profite pas de la lumière qui brille sur soi. Représente également la perte d’un ami ou d’un contrat important.

07 - Gebo (Giba, Geofu, Gyfy, Gipt)

GEBO

Poème Anglo-Saxon :
Gyfu gumena byþ gleng and herenys.
Wraþu y wyrþscype y wræcna gehwam ar
And ætwist ðe byþ oþra leas.

Le don, c’est une louange et un honneur,
une aide et une dignité, le soutien pour celui qui est
solitaire et qui n’a plus rien d’autres.

Gebo est la rune du don et de la générosité. Elle est le signe de l’offrande. Accepter un cadeau nous fait d’être redevable envers celui qui donne,
ce qui établit un lien ou une relation. Dans la tradition germanique, un don appelle toujours un don en retour. Gebo est aussi l’association,
le don aux autres, ceux qui sont désavantagés, pauvres, elle est aussi l’accord, la conciliation, la collaboration et l’union dans tous les sens du
terme. Gebo ne parle pas d'amour universelle, chose qui n'existe pas dans l'esprit païen, il n'est pas besoin de désigner un mot pour tendre la main
à son prochain, ce doit dans la nature de chacun, hors des chaines des doctrines !

Gebo n'a pas de version Norroise, sur un plan phonétique, les langues scandinaves employaient la rune Kenaz à la place de Gebo,
le son "g" dur n'éxistait pas dans ces langues.

NOMS DE GEBO
Nom Anglo-Saxon : Gyfu
Nom Norrois : aucun
Nom Gothique : Giba
Nom Germanique : Gebo

La septième rune, Gebo se prononce « G », comme dans « galet ». C’est une rune en forme de croix, la « marque sacrée » qui symbolise les
connections entre les hommes et les dieux. « Le don est [...] un aide et un mérite », dit le poème runique anglo-saxon. C’est « un honneur et une
louange ». Au sens propre, Gebo est un don qui, par l’échange qu’il induit, tisse des liens et symbolise l’unité entre le donneur et le receveur,
créant un état d’équilibre et d’harmonie. Personnifiée par la déesse scandinave Gefn, « la donatrice bienveillante », la rune Gebo donne à l’homme
le pouvoir de se lier à d’autres personnes en vue d’une cause commune ou d’un partenariat d’affaire. Lorsque des personnes illettrées « signaient »
un document les engageant l’une envers l’autres, elles le marquaient de la rune Gebo, représentant un don réciproque. Gebo relie également le
monde des hommes au monde des dieux. Dans les écrits runiques, Gebo s’écrit avec une croix seulement quand il est question de don. Sinon, il
convient d’utiliser une combinaison des deux signes > et <. Tracés horizontalement, ils représentent un lien entre deux personnes placées sur le
pied d’égalité. Tracés l’un au dessus de l’autre, ils symbolisent la connexion entre les hommes et d’autres puissances, situées au-dessus dans
l’Asgard ou en dessous dans l’Urgard.

Divinité : Gefn
Lettre : G
Symbole : le Cadeau (le don)
Élément : Air
Arbre : Orme
Pierre : Rhodochrosite, Malachite
Couleur : Turquoise
Animal : la Baleine

Gebo est la rune du don, le don de soi, le partage de nos biens et de notre savoir. Elle est signe de liens entre les hommes comme l’enseignant avec
ses élèves. Il est important de partager notre savoir et ainsi être en mesure de recevoir le savoir des autres.

Valeur divinatoire : On reçoit un présent, cadeau. Nouvelle amitié basée sur le partage mutuel. Consolidation d’une alliance, d’une amitié.
Réciprocité dans les sentiments ou les actions.

Valeur spirituelle : Gebo est une rune de sacrifice de soi enseignant que le chercheur spirituel a toujours un prix à payer pour progresser sur le
chemin allant vers la conscience de soi et la science des mystères.

Valeur physiologique : Gebo agit sur le cerveau, colonne vertébrale, organes sexuels, glande pinéale.

Signification dans un tirage : cadeaux, bénédictions, générosité, cadeau, honneur, union, sacrifice, magie sexuelle, échange magique, relation,
amour, mariage, générosité, chance innattendue, naissance d’un enfant.

Position droite/inversée : Cette rune représente toujours une bonne prédiction

08 - Wunjo (Winja, Wynn, Vend)

WUNJO

Poème de Wunjo
Wenne bruceþ, ðe can weana lyt
Sares and sorge and him sylfa hæfþ
Blæd and blysse and eac byrga geniht.

La joie est connue pour celui qui ne connait pas
le malheur, ni les pleurs ni les chagrins,
heureux et béni et qui a une belle maison.

Wunjo est la rune de la joie, elle est reliée au sentiment de bonheur et de récompense, la satisfaction, le succès et l’accomplissement.
Wunjo est la rune de l’harmonie avec la vie, et si c’est le cas, alors tout va bien ! Sur un plan spirituel, Wunjo est la joie et l’extase d’une
intimité avec les dieux (ou avec Dieu, selon les croyances). Wunjo est donc l’équilibre, mais aussi la collaboration, l’amitié, car la joie doit être
partagée, surtout envers les malheureux, non pas pour narguer, pour apporter de l’espoir et du réconfort. La vie a plein de parcelles négatives, et
il est important de laisser passer Wunjo qui donne de la force, de la joie et de l’optimisme.

Wunjo n'a pas de version Norroise, sur un plan phonétique, les langues scandinaves utilisaient la rune Uruz à la place de Wunjo, bien que cette
dernière représente aussi le son "v".

NOMS DE WUNJO
Noms Anglo-Saxons : Wenne, Wynn
Nom Norrois : aucun
Noms Gothiques : Winja, Winne
Nom Germanique : Wunjo

La huitième et dernière rune de la première aett s’appelle Wunjo. Elle se prononce « OUA » comme dans « ouate ». La forme de Wunjo est celle
de la girouette métallique des navires vikings et des églises en « bois debout » scandinaves. Les églises en bois debout sont d’anciens édifices
chrétiens en bois, dotés de colonnes d’angles. Aucun temple scandinave n’a survécu, mais il est possible que les églises en bois debout en soient
inspirées et qu’elles aient été construites sur les mêmes principes architecturaux. Wunjo signifie la joie, état insaisissable d’harmonie avec un
monde chaotique auquel on peut accéder en trouvant son équilibre entre deux éléments, comme une girouette. « La joie est l’apanage de celui qui
connaît peut de troubles », dit le poème runique anglo-saxon. « Celui qui connaît peu de troubles de douleurs ou de regrets et qui a lui-même
prospérité, bonheur suprême et aussi bonne demeure. » Wunjo est le point de rencontre entre les contraires où disparaissent l’aliénation et
l’angoisse, dues au manque ou à l’excès. Wunjo est la rune de l’amitié, des objectifs communs et du bien-être en général et permet à chacun de
satisfaire ses désirs comme ses besoins. Elle apprend aux hommes à agir avec harmonie, pour leur bien-être. En divination, Wunjo symbolise de
bonnes nouvelles.

Divinité : Frigg
Lettre : V ou W (oua comme ouate)
Symbole : la Girouette
Élément : Terre
Arbre : Sapin
Pierre : Aventurine
Couleur : le Jaune
Animal : ceux qui vivent en communauté.

Wunjo est la rune de la joie, des fêtes, des réunions heureuses. Elle nous apporte un peu de bonheur qu’il faut savoir prendre et faire grandir en
nous pour ne pas oublier que même au plus noir de notre vie il y a ces petits moments privilégiés. Elle est signe de la communauté, de notre
capacité à vivre les uns avec les autres.

Valeur divinatoire : la transformation de la vie pour le meilleur. Fête, réunion de famille. Assemblée heureuse. Bonheur, joie et harmonie.

Valeur spirituelle : La rune Wunjo enseigne au chercheur spirituel que le bonheur surgit dans n’importe quel situation d’ou la peine est absente.
Nous devrions apprendre à apprécier ces moments de bonheur qui ponctuent ce qui semblent être de longues périodes de misère.

Valeur physiologique : Elle active et fortifie le système nerveux, donne le bien-être.

Signification dans un tirage : Joie de vivre, harmonie, prospérité, connaissance secrète, succès, satisfaction, on atteint ses buts.

Position droite : Bonheur, plaisir, satisfaction, paix.

Position renversée : Un problème émotionel, un triangle amoureux. Une troisième personne est impliquée.

09 - Hagalaz (Haglaz, Hagl, Hoegl, Hagall, Hagel)

HAGALAZ

Poème Anglo-Saxon
Haegl byþ hwitust corna.
Hwyrft hit of heofones lyfte.
Wealcaþ hit windes scura.
Weorþeþ hit to wætere syðan.

La grêle est le plus blanc des grains,
Elle est projetée du ciel en tourbillonnant,
Lancée par des rafales de vent,
Et se transforme en eau sur la terre.

Hagalaz est la grêle, et semblable à la tempête de la grêle qui est inattendue, qui fait des ravages jusqu’à pouvoir bouleverser un paysage.
Hagalaz est une rune impersonnelle, elle est la perturbation dans la vie qui bouleverse les choses, qui fait changer totalement de direction.
Hagalaz est le changement imprévisible, mais aussi les évènements extérieurs qui peuvent influer sur la vie personnelle.

Poème Norvégien
Hagall er kaldastr korna;
Hroptr skóp hæimenn forna.

La grêle est le plus froid des grains;
Le Crieur façonna le monde ancien.

Hagalaz est ici le symbole de l’œuf cosmique, la grêle est le symbole de la semence des dieux. Hagalaz est donc la rune-mère, elle détient tout ce
que les autres runes possèdent, elle les projette. Hagalaz est ici un aspect de création, de nouvel élan ou de changement inattendu.

Poème Islandais
Hagall er kaldakorn
og krapadrifa
og snáka sótt.

La grêle est le plus froid des grains,
une averse de grésil
Et la maladie du serpent.

Hagalaz est l’averse, la perturbation élémentaire, elle représente les troubles de la vie mais aussi personnels comme la maladie.
Elle suggère aussi une limite, une interruption ou un report. Hagalaz est la vigilance face aux épreuves éventuelles.

NOMS DE HAGALAZ
Nom Anglo-Saxon : Haegl
Nom Norrois : Hagall
Noms Gothiques : Hagel, Hagal
Nom Germanique : Hagalaz

Le deuxième aett commence par Hagalaz, la neuvième rune. Comme les deux runes suivantes de cet aett, associées au début de l’hiver, Hagalaz
est glacée et cinglante. Au sens propre Hagalaz signifie « grêlon », de l’eau passée de l’état liquide à l’état solide pour quelques instants.
Le grêlon s’abat violemment, détruisant souvent les récoltes et les biens. Une fois le mal fait, il fond. La transformation est ici l’idée à retenir.
Il peut s’agir du brusque changement apporté par la tempête de neige : les champs verdoyants et les routes sombres se transforment rapidement
en une grande étendue blanche. Le dégel apporte lui aussi son lot de changement, alors que la nature reprend ses couleurs. Sur le plan personnel,
Hagalaz est la rune de l’inconscient et du processus de formation de la pensée. Sur le plan impersonnel, Hagalaz se trouve à la racine de
l’existence. Hagalaz est l’une des runes les plus importantes d’Örlog, ces lois de l’existence par lesquelles la structure des évènements passés
modèle le présent. Hagalaz donne aux hommes l’accès aux énergies issues du passé, qui agissent toujours dans le présent. Il leur offre le pouvoir
d’évoluer dans leur existence.

Divinité : Heimdal
Lettre : H
Symbole : Grêlon
Élément : Air
Arbre : le Chêne
Pierre : Célestine
Couleur : Bleu clair, blanc
Animal : Castor

Hagalaz est par sa forme la structure première de tout édifice. Elle nous oblige à nous construire sur des bases solides. Elle est dure comme la
grêle et peut nous tomber dessus à tout moment pour nous obliger à revoir nos plans. Elle fond au soleil pour nous permettre de rebâtir notre vie
de meilleure façon. On peut aussi la comparer à notre noyau interne à partir duquel nous grandissons.

Valeur divinatoire : Il est important de se structurer. Il faut revenir à la base de nos projets car tout peut être détruit si on veut avancer trop vite.
Mauvaise nouvelle.

Valeur spirituelle : La rune Hagalaz est nommée rune de l’air parce que le pouvoir du destin souffle comme le vent. A un moment, ce peut être
une brise et, l’instant suivant, un vent fort. En reconnaissant les forces de la destinée dirigeant nos vies et leur donnant un sens, le chercheur de
vérité perçoit le cycle éternel des naissances et renaissances qui soutient le cosmos. A travers cette expérience mystique, le chercheur prend
conscience du modèle divin derrière la réalité et de son rôle en tant qu’entité microcosmique au sein d’un macrocosme plus grand.

Valeur physiologique : Hagalaz agit sur les nerfs, les reins, voie urinaire, squelette. Elle active la glande pinéale et le plexus solaire.

Signification dans un tirage : Perte soudaine, tentations difficiles, destruction, mauvaise chance, accident, un changement brusque

Position droite/inversée : Changements inattendus, mort

10 - Naudhiz (Nor, Nauths,Nied, Nyd, Naudh, Need)

NAUDHIZ

Poème Anglo-Saxon
Nyd byþ nearu on breostan
Weorþeþ hi ðea oft niþa bearnum to helpe
and to hæle gehwære gif he his hlystaþ æror.

L’affliction étreint la poitrine
néanmoins elle est souvent, pour les fils des hommes,
Une aide et un salut s’ils y prêtent attention tôt.

Naudhiz est la rune de l’affliction qui blesse, qui frustre, ceci par des actions extérieures ou adverses. Mais Naudhiz est aussi la persévérance
qui aide à mieux résister à l’adversité, elle dénote notre force intérieure que nous devons exploiter. Naudhiz est notre capacité de faire valoir
notre propre valeur et capacité, à voir clair dans les situations, à prêter attention à ce qu’il se passe autour de soi pour éviter des répercussions
dans la vie personnelle.

Poème Norvégien
Naud gerer næppa koste;
nøktan kælr í froste.

La nécessité ne laisse guère de choix,
L’homme nu est figé par le froid.
Naudhiz est la rune de la nécessité, elle exprime ce qui est nécessaire pour avancer. Naudhiz indique que sans connaissance, on ne peut pas
avancer, l’ignorance peut figer, bloquer, faire retarder les choses. Il faut être paré contre l’adversité, car on ne peut pas faire la guerre sans
munitions.

Poème Islandais
Naud er þýjar þrá
Og þungr kostr
og vássamlig verk.

Le besoin est la détresse de la servante,
un état d‘oppression
Et un travail dur.

Naudhiz est ici le signe de la détresse, du besoin, le message du secours que l’on a besoin. Naudhiz est le feu-besoin de chacun, elle exprime ce
dont nous avons besoin pour notre épanouissement personnel. Si le besoin essentiel n’est pas présent dans notre vie, on peut se sentir oppressé,
angoissé. Naudhiz avertit de ne pas prendre de chemin trop risqué et exprime l’apprentissage par l’expérience.

NOMS DE NAUDHIZ :
Nom Anglo-Saxon : Nyd
Npm Norrois : Naud
Nom Gothique : Nauths
Nom Germanique : Naudhiz

La dixième rune s’appelle Naudhiz ou Nor et se prononce « N ». Naudhiz représente les deux morceaux de bois utilisés pour allumer le feu de
besoin, puissant feu rituel qui n’était allumé qu’en période de désastre, tel une famine ou une épidémie touchant le bétail. Littéralement,
Naudhiz signifie « indulgence », le manque et l’absence de quelque chose, ainsi que le principe de nécessité. Tout besoin induit inévitablement
une contrainte - Naudhiz restreint les possibilités de l’homme. Cette idée est exprimée dans le poème runique anglo-saxon qui dit de Nyd
(le mot anglo-saxon pour Naudhiz) qu’elle « pèse sur la poitrine ». Mais Naudhiz porte également en elle le pouvoir de soulager du besoin :
« Elle est souvent source d’aide et de salut s’ils prennent garde à temps. » Comme Hagalaz, Naudhiz est la rune du changement.
Lorsqu’on utilise Naudhiz, on doit être prudent et garder à l’esprit la maxime "Connais-toi toi-même". On ne doit pas chercher à se battre contre
son Wyrd - son destin, que l’on doit employer à des fins constructives. C’est ainsi que Naudhiz aide chacun à surmonter les difficultés.
Cependant, d’une façon générale, cette rune entrave et gêne.

Divinité : Skuld
Lettre : N
Symbole : Deux bâtons qui se frottent pour faire du feu
Élément : Feu
Arbre : Hêtre
Pierre : Onyx, Obsidienne
Couleur : Rouge
Animal : Chien

Naudhiz représente dans son ensemble le sacrifice à faire pour dépasser les difficultés présentes. Elle nous met devant le choix entre rester dans la
situation qui pourrit d’elle-même ou faire un grand feu pour purifier et rebâtir sur un terrain nettoyé. Elle est le premier pas vers l’acceptation
d’une destinée et nous met sur une route difficile mais qui est aussi plus riche et nourricière.

Valeur divinatoire : On recommande la prudence afin que les projets réussissent. Ne pas agir de manière téméraire. Sacrifice à faire.

Valeur spirituelle : En rejetant les entraves du matérialisme, le chercheur reconnaît au monde matériel une dimension spirituelle. La rune
Naudhiz nous offre un premier aperçu sur l’autre monde magique qui coexiste avec le monde physique, mais dont nous ne faisons l’expérience que
lorsque nous nous libérons des contraintes du désir que nous nous imposons à nous-même.

Valeur physiologique : cette rune agit sur le système nerveux, immunitaire, maladie de la peau, psychisme, cœur, épaules, articulation, maladie
chronique des articulation.

Signification dans un tirage : Contraite, besoin, pauvreté, misère, responsabilité, séparation, obstacles, frustration, résistance, confiance en soi,
aide à la divination

Position droite : Problèmes à l’horizon.

Position renversée : Une aventure risquée possible à éviter.

11 - Isa (Eis, Is, Iss)

ISA

Poème Anglo-Saxon
Is byþ ofer cealdunge metum slidor glisnaþ
Glæshluttur gimmum gelicust flor forste geworuht,
Fæger ansyne.

La glace est très froide et très glissante,
elle brille comme le verre, une pierre précieuse,
Un parquet fait par le gel et beau à voir.

Isa est la glace, elle exprime la beauté du paysage quelle peut apporter, et pourtant, elle semble inutile pour beaucoup, alors qu’elle est utiles
dans certaines contrées, dont les pôles pour l’équilibre naturel de la Terre. Il ne faut pas reculer face à ses œuvres hivernales, la glace fait une
beauté envoûtante et brillante qui recèle tant de mystères. Elle glisse entre les mains, car elle est fragile et froide, comme si elle s’échappait du
piège pour ne pas sombrer par la chaleur.

Poème Norvégien
Is kollum bru broeida,
Blinden þarf at leida.

la glace, nous l’appelons le large pont,
L’aveugle a besoin d’être guidé.

Isa est la glace qui incite donc à la prudence, le large pont est d’abord la glace sur laquelle on marche, et prudemment au risque de glisser, mais
elle représente aussi le pont Bifröst, l’arc-en-ciel qui relie les mondes des dieux et des hommes, comme le pont Gjallarbru qui relie le monde des
vivants au monde des morts, qui est un de glace. Isa a un rôle de guide, mais un effet de ralentissement ou de perturbation, mais surtout de
conservation.

Poème islandais
Is er árbörkr
og unnar þak
og feigra manna fár.

La glace, c’est l’écorce des rivières,
le toit de la vague
Et le danger pour l’homme distrait.

Isa, est la glace qui fige la nature, l’eau devient une matière dure et froide, la glace est éphémère mais elle offre un paysage fantastique.
Mais la glace est aussi dangereuse, ses surfaces glissantes sont traitresses et peuvent provoquer la mort. Elle signifie l’obstacle dans la progression
personnelle, mais elle apaise les tensions et les conflits, Isa incite à la prudence.

NOMS D'ISA
Nom Anglo-Saxon : Is
Nom Norrois : Is
Nom Gothique : Êis
Nom Germanique : Isa

La onzième rune s’appelle Isa et se prononce « I ». Signifiant littéralement « glace », elle a la forme d’une stalactite, droite verticale et immobile.
« La glace est très froide » dit le poème runique anglo-saxon. « Elle étincelle, claire comme le verre, très semblable aux gemmes. »
La rune Isa symbolise l’existence statique, le temps présent. La glace est agréable à regarder, mais elle n’agit pas et n’était d’aucune utilité aux
Anciens. Sur le plan symbolique, Isa est une rune figeant toute activité. La glace se forme par un manque d’énergie transformant le liquide en
solide, Isa représente l’attente, une rupture dans une évolution ou la fin d’une relation. Statique, la glace se met pourtant parfois en mouvement
un mouvement massif et inexorable, tel que le glissement du glacier. Dans sa forme Isa représente un processus contre lequel on ne peut rien.
La rune Isa est également illustrée par l’iceberg, dont la part émergée ne représente qu’un dixième de la masse totale. De la même façon, si l’effet
d’Isa peut sembler insignifiant, il présente des implications et des dimensions inattendues.

Divinité : Verdandi
Lettre : I
Symbole : la Glace
Élément : Eau sous forme de glace
Arbre : le Sapin
Pierre : Tourmaline sous forme de bâtonnet
Couleur : le blanc, le noir
Animal : le Phoque

Isa nous apporte un temps d’arrêt choisi ou non pour nous permettre souvent de voir les choses sous un angle différent. Isa est la solitude que nous
éprouvons. C’est une rune qui nous rappelle que nous ne devons pas épuiser nos forces vainement. Elle est aussi la force de la glace en mouvement
qui peut tout briser sur sa route, comme les débâcles au printemps.

Valeur divinatoire : Obstacle au progrès, période de solitude. Temps d’arrêt provoqué par un manque d’énergie.

Valeur spirituelle : Dans le mythe de création nordique, la glace est la force d’inertie originelle en conflit permanent avec le feu. C’est par cette
lutte cosmique que l’univers fut créé et demeure stable. La glace est de l’eau gelée, et symboliquement la rune Isa exprime le passage du
chercheur d’un état à un autre de son développement.

Valeur physiologique : Isa a de l’influence sur la peau, la tête et les nerfs.

Signification dans un tirage : Unité, inactivité, stagnation, patience, repos, concentration, contrôle de soi, vision

Position droite/inversée : Il faut attendre que les choses changent d’elles-mêmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lecture Runique de Fehu à Isa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4ème : Avis sur un contrôle de lecture
» Se préparer pour la rentrée / liste de lecture pour l'été
» rendre compte oralement d'une lecture cursive
» Les auteurs de magie runique
» point de vue que j'apprécie. et vous partage. bonne lecture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PERLE DE LUNE BLEU ET RUBY DE FEU ARDENT :: Vous arrivez à la tour vous apercevez une brume bleu Mystérieuse Vous sentez qu'il s'agit d'un sort de protection :: Astrologie et Divination :: Divination :: Runes :: Lecture des runes-
Sauter vers: